TCD Foudre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Foudre (homonymie).
LSDH-91 Sargento Aldea
Image illustrative de l'article TCD Foudre
Le TCD Foudre à Toulon

Autres noms Foudre
Type Transport de chalands de débarquement
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
Naval Jack of Chile.svg Marine chilienne
Chantier naval DCN Brest
Quille posée
Lancement
Armé
Statut Retiré du service en France. Depuis le 23 décembre 2011, en service au Chili
Équipage
Équipage 240 marins + 450 hommes de troupe
Caractéristiques techniques
Longueur 168 m
Maître-bau 23,50 m
Tirant d'eau 5,20 m
Déplacement 11 300 tonnes (standard)
Puissance 20 800 ch
Vitesse 21 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 2 rampes doubles de missiles Mistral, 3 affûts de 30 mm, 5 mitrailleuses de 12,7 mm
Rayon d'action 11 000 nautiques à 15 nœuds
Aéronefs 4 hélicoptères ALAT type Cougar/Puma/Gazelle
Carrière
Port d'attache Toulon
Indicatif L9011

Le TCD Foudre est le premier exemplaire de la classe Foudre. L'autre unité du même type est le TCD Siroco. Il a été renommé LSDH-91 Sargento Aldea lors de son transfert à l'Armada de Chile, le [1].

Missions[modifier | modifier le code]

Le TCD (Transport de chalands de débarquement) a pour mission d'assurer le transport et la mise à terre par des moyens amphibies, sur une plage non préparée et en zone d'insécurité, d'un tiers de régiment mécanisé comprenant des chars de combat, des engins blindés et des véhicules divers. La mise à terre s'effectue au moyen de chalands de transport de matériel transportés dans un bassin intérieur appelé « radier ». Simultanément, le TCD peut d'une part, transporter, ravitailler et mettre en œuvre quatre hélicoptères; d'autre part, assurer le commandement d'une opération de débarquement d'ampleur limitée, l'hospitalisation et les soins aux blessés.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le TCD Foudre à la base navale de Dakar (à droite le patrouilleur sénégalais Fouta).

Son numéro de coque pendant son service dans la marine française est L9011. Il a été utilisé pendant la guerre de Yougoslavie dans les années 1990, a été un élément primordial de l'opération Licorne en Côte d'Ivoire en 2004, ainsi que pendant l'opération Baliste au Liban en 2006.

Plus récemment, le TCD Foudre a été déployé en opération Corymbe 95 (novembre 08 à mars 2009) et Corymbe 101 (janvier 2010 à avril 2010) dans le Golfe de Guinée dans le cadre du soutien permanent des bâtiments de guerre français aux civils et militaires basés en Afrique de l'Ouest.

Le 17 janvier 2009 vers 20 h 0, un hélicoptère Cougar de l'ALAT de Libreville décolle de sa plate-forme principale et s’abîme en mer quelques secondes plus tard au large du Gabon, provoquant le décès de huit militaires français. Deux personnes survivent.

Le TCD Foudre a été transféré a la marine chilienne le 23 décembre 2011 avec 3 autres bateaux, le CDIC Rapière et les chalands de transport de matériel (CTM) 19 et 24[2], à la suite de l'admission au service du BPC Dixmude. Le montant de la transaction est officiellement de 43 millions d’euros. Il s’appelle désormais le Sargento Aldea, en hommage à un héros chilien de la guerre du Pacifique (1879-1884)[3] mort durant la bataille navale d'Iquique[4].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Le Sargento Aldea sur le site de l'Armada de Chile.
  2. « Les Chiliens prennent en main l'ex-CDIC Rapière », sur Mer & Marine, (consulté le 6 janvier 2011)
  3. « Le TCD Foudre s’appelle désormais le Sargento Aldea », sur OPEX 360, (consulté le 25 décembre 2011)
  4. (es) « Buque chileno LSHD Sargento Aldea izó el pabellón nacional por primera vez en Toulon, Francia », sur marine chilienne, (consulté le 26 décembre 2011)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]