Tæniasis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le tæniasis est une helminthiase, une maladie parasitaire causée par la présence dans le tube digestif (le plus souvent) d'un ver cestode plat pouvant atteindre 10 mètres de long.

On distingue pour les infestations humaines :

Les échinococcoses sont des maladies provoquées par le développement dans l'organisme de larves de ténias de petite taille :

De même les larves de Taenia solium peuvent entraîner la cysticercose.

Accidentellement, l'homme peut devenir hôte définitif des ténias du groupe Multiceps (responsables de la cénurose) ou d'autres espèces du genre Diphyllobothrium (responsables de la sparganose).

Cycle du parasite[modifier | modifier le code]

Les œufs contiennent déjà un embryon hexacanthe qui est libéré lors de l'ingestion par l'hôte intermédiaire et traverse la paroi intestinale. Il se fixe alors dans la musculature sous forme cysticerque. L'hôte définitif (l'homme) mange alors la viande et le scolex se dévagine et se fixe à la paroi intestinale, où il se nourrit alors de la nourriture de son hôte. L'adulte pond des œufs lâchés dans les excréments.

Épidémiologie[modifier | modifier le code]

De 65 000/an (InVS, 2003) à environ 100 000 cas humains se déclareraient chaque année, au vu du seul indicateur disponible qui est la vente du médicament spécifique qui est la Trédémine ND[1].

Vers 2010, selon une note adressée aux préfets (décembre 2012) par la Direction générale de l’alimentation (DGAL)[2], moins de 0,3 % de la population française est victime du vers solitaire

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]