Taenia multiceps

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Taenia multiceps
Description de cette image, également commentée ci-après

Taenia multiceps et sa larve, la cénure

Classification
Règne Animalia
Embranchement Platyhelminthes
Classe Cestoda
Sous-classe Eucestoda
Ordre Cyclophyllidea
Famille Taeniidae
Genre Taenia

Nom binominal

Taenia multiceps
(Leske, 1780)

Le ténia multiceps, (Taenia multiceps Leske, 1780), parasite de l'intestin grêle du chien et d'autres canidés, a une larve, le cénure, qui se développe dans l'encéphale du mouton, entraînant une des formes de tournis (la forme la plus connue de tournis étant provoquée par un prion), et, exceptionnellement dans celui de l'homme déterminant alors la cénurose cérébrale (nom provenant de celui de la larve).

Répartition géographique et importance[modifier | modifier le code]

Peu répandu, le ténia multiceps se rencontre dans les zones d'élevage du mouton. Redoutable par sa localisation et le pronostic très sombre qu'elle entraîne, la parasitose humaine reste tout à fait exceptionnelle.

Morphologie[modifier | modifier le code]

L'adulte, relativement court, mesure 50 cm à 1 m ; la larve, ovoïde, atteint en moyenne la taille d'un œuf de poule.

Biologie[modifier | modifier le code]

Le mouton - et l'homme - s'infectent en ingérant les embryophores disséminés par le chien. L'embryon exacanthe ne peut évoluer, chez l'un comme chez l'autre, qu'une fois atteint le tissu cérébral, par la circulation sanguine ; là, il se transforme en larve vésiculeuse, le "cénure", qui bourgeonne directement à sa face interne un certain nombre de scolex, la multiplication larvaire étant d'ordre 1 (1 embryophore donne n scolex). Le chien se contamine en mangeant les cervelles, rejetées, des moutons morts du tournis.

Chez la chèvre, hôte secondaire possible aussi, le cénure peut infecter plusieurs sortes de tissus.

Clinique humaine[modifier | modifier le code]

Infection d’une cervelle de mouton par une cénure (stade larvaire de Taenia multiceps).

Le cénure jouant le rôle de corps étranger intracérébral progressivement expansif, la cénurose a un tableau de tumeur intra-crânienne, variable selon la localisation du parasite. L'évolution habituelle se fait vers le coma et la mort.

Diagnostic chez l'homme[modifier | modifier le code]

En pratique, le diagnostic de certitude ne sera obtenu que très tardivement, soit lors de l'opération (diagnostic per-opératoire) soit après le décès du malade (diagnostic de nécropsie).

Traitement chez l'homme[modifier | modifier le code]

Le traitement repose uniquement sur la chirurgie intra-crânienne dont on connaît les limites.

Notons de plus que quelques autres ténias du genre multiceps ont des larves évoluant normalement chez le lapin et le lièvre et qui peuvent, très exceptionnellement, déterminer chez l'homme une cénurose sous-cutanée bénigne.

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]