Sylvia Österberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sylvia Österberg

Biographie
Date de naissance
Date de décès (à 77 ans)
Nationalité Drapeau de la Suède Suédoise
Carrière
Années d'activité 1960 à 1975
Qualité Pilote automobile féminin
Équipe Volvo
Opel
Renault

Sylvia Österberg, née le et morte le , est une pilote de rallye suédoise.

Carrière[modifier | modifier le code]

Sylvia Österberg a participé à des rallyes automobiles entre les années 1960 et 1975. Au cours de ces années, elle a remporté deux titres de championnat et de nombreux prix.

À l’origine de la carrière de Silvia Österberg, on trouve son mari Ingemar. C’est lui qui l’a inscrite à la Coupe des Dames des Rallyes de Suède en 1960.

Dans sa jeunesse Sylvia, avait conduit et un peu couru en Rallycross, une spécialité suédoise. Son mari Ingemar estima qu’il était temps d’affronter de vrais concurrents. À leur première course, Sylvia et Ingemar ont gagné la première place dans leur classe et pris la cinquième place scratch dans un rallye de débutants. Sylvia a ensuite gagné le Mälarrallyt dans la catégorie équipage féminin et il a remporté une deuxième place au Midnattssolsrallyt.

Peu de temps après ces succès, Gunnar Andersson a proposé à Sylvia Österberg de courir pour Volvo.

Période Volvo[modifier | modifier le code]

Elle fera partie de l'équipe menée par Gunnar Anderson composée de Tom Trana, Carl-Magnus Skogh, Bengt Söderström.

La première course sur une voiture d'usine a été le Jyväskyllärallyt (Rallye des 1000 Lacs) en 1962 en Finlande. Une semaine avant la course, Sylvia prend le train de Stockholm à Göteborg pour récupérer sa voiture. Pour « sentir » la voiture, elle décide de rentrer à Stockholm à son volant. La course se déroula sans grande surprise. Lors d'une pause, Erik Carlsson la trouve un peu fatiguée mais il la réconforte. Elle termine à la deuxième place de la Coupe des Dames derrière Ewy Rosqvist sur Mercedes.

Période Renault[modifier | modifier le code]

En 1966, Renault Suède décide de préparer ses propres voitures. C'est l'époque des R8 Gordini. La Régie décide de s'associer les services de Berdnt Jansson, Harry Kallstrom et Sylvia Osterberg, en plus des pilotes officiels de l'usine.

Sylvia participe à de multiples épreuves dont la Coupe des Alpes[1], le tour de Corse, le Rallye du RAC, le Rallye Monte-Carlo, le Rallye de Suède, le Rallye des 1000 Lacs.

Période Opel[modifier | modifier le code]

En 1968, elle commence la période Opel au Östgötarallyt.

En 1970, en groupe 1 du Championnat de Suède, Sylvia Österberg / Ingemar Österberg obtiennent la 10e place sur Opel Kadett Rallye.

En 1972, au Rallye de Suède, Sylvia Österberg / Ingemar Österberg obtiennent la 21e place sur Opel Ascona.

En 1972, au Rally du RAC, Sylvia Österberg / Inga-Lill Edenring sur Opel Ascona (abandon)

En 1973, elle participe au Rallye Monte-Carlo sur Opel Ascona A (28e place, 10e de sa classe).

Record de vitesse, record d'endurance[modifier | modifier le code]

Opel GT Diesel

Opel décide d'organiser une campagne de conquête de records en janvier 1971, pour mettre en avant sa technologie Diesel. Un prototype utilisant le châssis de l'Opel GT est équipée d'un moteur Diesel[2]. Cinq pilotes se relaieront pour atteindre les objectifs : Marie Claude Beaumont (France), Sylvia Österberg (Suède), Paul Frère (Belgique), Henri Greder (France), Joachim Springer (Allemagne) et Giorgio Pianta (Italie).

Records établis par l’Opel GT diesel (concrétisation le à Dudenhofen, en Catégorie A3 Groupe 3 de 1 à 10 000 kilomètres[3]):

  • Records mondiaux
    • 10 km Départ arrêté 177,419 km/h
    • 10 miles Départ arrêté 184,450 km/h
Opel GT des records
  • Records internationaux
    • km Départ lancé 197,498 km/h
    • mile Départ lancé 195,801 km/h
    • km Départ arrêté 113,518 km/h en 31,7135 secondes
    • 10 km Départ arrêté 177,419 km/h
    • 100 km Départ arrêté 195,173 km/h
    • 500 km Départ arrêté 195,950 km/h
    • 1 000 km Départ arrêté 194,875 km/h
    • 5 000 km Départ arrêté 192,590 km/h
    • 10 000 km Départ arrêté 190,880 km/h consommation 13l/100 km
    • 10 miles Départ arrêté 184,450 km/h
    • 100 miles Départ arrêté 195,241 km/h

Palmarès[modifier | modifier le code]

1963 - première place au Championnat d'Europe des Rallyes, équipage féminin Sylvia Österberg / Inga-Lill Endering[4], sur Volvo PV 544

Rallyes historiques[modifier | modifier le code]

À la création de la Classic Rally Cup, notre catégorie VHC en France, Sylvia a repris du service, non pas comme pilote mais comme navigatrice. En 1987 et 1988, elle a navigué pour Tom Trana, sur une Volvo PV 544 blanche, ils ont été ainsi jusqu'à la victoire. En 1992, elle récidive avec Jerry Larsson (Porsche 911). Ils remportèrent la coupe cette année-là aussi. Depuis, elle a navigué pour Bengt Winqvist (Volvo 122S), Jårs Damberg (Ford Anglia) et Tommy Kanrell (Ford Cortina).

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]