Sunjata Koly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sunjata Koly
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web

Sunjata Koly de son vrai nom Soumaïla Koly, ne en 1971 à Paris, est un écrivain, musicien et cinéaste franco-guinéen[1],[2],[3]. Il est le fils du chorégraphe et dramaturge Souleymane Koly et de l'actrice de cinéma Natou Koly née Thiam[4],[5],[6]

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a été formé aux arts de la scène au sein de l'ensemble Kotéba d'Abidjan[7],[8]. Il a joué dans les pièces de théâtre Didi par ci Didi par là (1981), Eh Didi yako (1982), Adama champion (1984), et Atoukassé (1987) de l'ensemble Kotéba. Il a interprété un second rôle dans La Vie platinée, un film de Claude Cadiou [9]

Il est titulaire d'un master 2 de direction artistique de projets culturels de l'Université Paul-Valéry (Montpellier) et diplômé de l'Institut Universitaire Professionnel (IUP) métiers des arts et de la culture de l'Université de Nîmes avec le titre d'Ingénieur-maître. Il a été formé à la stratégie et à l'entrepreneuriat technologique à Stanford University, Harvard University, l'École Polytechnique Paris et HEC Paris. Il a étudié l'écriture de scénario à l'école Louis Lumière (Paris) et la gestion des industries culturelles numériques à Sciences Po Paris.

Il a suivi les formations cinématographiques "Write a feature length screenplay for film or television" de Michigan State University et "Film, image and historical interpretation" de University of London.

Sunjata a réalisé et interprété trois disques de hip-hop, Rédemption en 1997 (Blaxploitation), Le Tiers monde en 1998 (Blaxploitation) et la même année avec le groupe Liste noire l'album Les Damnés de la terre (Artikal/Night and Day).

Sa carrière cinématographique démarre en 2000 avec le court métrage Gaou. Il réalise de nombreux documentaires de création notamment Identités en 2004 (sélection officielle des Journées cinématographiques de Carthage) et Colonialisme en 2006 (sélection officielle Journées cinématographiques de Carthage, Festival international du film d'Amiens)[10],[11].

Son premier roman, Kalachnikov blues reçoit le prix littéraire continental 2010 dans la catégorie «Nouveau talent»[12]. Le quotidien suisse le Temps, cite Kalachnikov blues parmi les romans qui marquent l'Afrique[13],[14].

Sunjata publie le roman Rue de la méditerranée aux éditions du Filao en 2013[15],[16],[17],[18].

Il est actuellement délégué général du festival Quilombo, regards sur les cinémas d'Afrique et de la diaspora noire[19] qui se tient à Montpellier[20].

À travers l'opération «Livres pour tous», il met en place un réseau de bibliothèques et de médiathèques en Afrique. Cette action a permis la création de la bibliothèque du Collège de Kassa et la consolidation de la bibliothèque du Lycée du à Conakry (Guinée). Depuis , il est chargé de la communication de la ville de Lodève[21].

Depuis , il travaille sur la transmission de l'oralité à travers des ateliers d'écriture de slam poésie en Afrique notamment en Guinée[22].

En , Sunjata publie Sabir, un recueil de slam poésie aux éditions Vents ailleurs[23]. Il signe la nouvelle Blackstar dans Première nuit, une anthologie du désir aux côtés de Léonora Miano aux éditions mémoires d'encrier (2014)[24].

Les 15 et , il organise les rendez-vous de Sunjata au cinéma Lutéva[25]. Cet événement mêlant rencontres cinématographiques et humanisme s'inscrivait dans le cadre de la 17e édition de la semaine de la solidarité internationale.

Il présente et anime le festival Afrique et Cinéma de Castelnaudary. Sollicité en , par le cinéma la Halle aux grains et la structure ciné-clap, Sunjata a inauguré et accompagné cette première édition consacrée au septième art africain[26].

Depuis 2015, il dirige les Rencontres Cinématographiques de la Diversité (CinéDiversité). Un événement qui se déroule à Montpellier et à Lodève.[27]Sunjata Koly est directeur de l'ACCES, une structure d'ingénierie culturelle et d'économie sociale et solidaire[28].

En 2015, il produit et réalise Afroslam cinédoc, un ciné-récital de poésie. Ce film accompagné d'une prestation en live de l'artiste a été diffusé durant la manifestation nationale organisée par Images en Bibliothèques, le mois du film documentaire[29].

Il est membre du jury du long-métrage documentaire de la 33ème édition du festival Cinélatino en 2021[30] et du jury du film coup de cœur des programmateurs du Mois du doc en Occitanie. Sunjata Koly est également membre du Jury de Sélection Citoyen du Festival International du Film d'Environnement FReDD 2021 "Action"!

Le , il sort le titre Respire (slam/hip-Hop) sur le label Sunjata production[31].

Engagement[modifier | modifier le code]

Sunjata Koly est engagé dans la lutte contre le racisme et la défense des droits de l'homme. En 2009, il est secrétaire régional de la Ligue des droits de l'Homme (LDH) en Occitanie et président de la section de Lodève de la LDH. Il organise en 2010, le printemps des droits de l'homme.

Il défend une conception militante et engagée de l'action artistique[32],[33],[34],[35]. En 2009, il organise Combats et libertés, un événement culturel autour du militantisme et les luttes sociales.[36]

Il fustige la corruption et le pillage des ressources du continent africain[37].

Depuis 2004, il œuvre à la promotion et à la diffusion de la pensée africaine[38],[39],[40],[41].

Sunjata Koly est très impliqué dans les actions en direction de la jeunesse à travers les arts urbains et l'éducation populaire[42],[43],[44],[45].

En 2020, il participe à un cycle de rencontres littéraires autour de la solidarité et la lutte contre le racisme.[46]

Journalisme[modifier | modifier le code]

Soumaila Sunjata Koly publie des articles sur Africiné, le site de la critique cinématographique africaine[47]. Il contribue également dans le magazine mensuel C le mag[48] et le magazine Fields [49], un trimestriel bilingue qui développe des articles de fond sur les relations internationales[50].

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 1981 Didi par ci, Didi par là mise en scène par Souleymane Koly, Ensemble Kotéba d'Abidjan [51]
  • 1982 Eh Didi yako mise en scène Souleymane Koly, Ensemble Kotéba d'Abidjan
  • 1984 Adama champion mise en Souleymane Koly, Ensemble Kotéba d'Abidjan [52]
  • 1987 Atoukassé mise en scène Souleymane Koly, Ensemble Kotéba d'Abidjan [53]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 2000 Gaou (Fiction, 10 min)
  • 2004 Identités (Documentaire, 90 min)
  • 2005 Térya, le prix de l'amitié (Documentaire, 26 min)[54]
  • 2006 Colonialisme (Documentaire 52 min) Sélectionné au Festival international du film d'Amiens Section «Le monde comme il va - Afrique, Afriques»[55] et aux Journées cinématographiques de Carthage 2006, sélection Panorama Vidéo, section «Information: longs métrages»[56],[57]
  • 2010 Kotéba, une ambition pour l'Afrique (Documentaire 65 min)[58]
  • 2012 Horoya, les indépendances africaines (Documentaire 65 min)[59],[60],[61],[62],[63]
  • 2014 Force et salut (Fiction 10 min)
  • 2015 Babs ou la double vie d'un homme à femmes (Fiction 12 min)[64]
  • 2016 Bernard Ahmed, récits partagés (Documentaire 15 min.)[65]
  • 2019 Écris! Ces récits d'ici et d'ailleurs en coproduction avec Kaina TV (Documentaire 15 min.) [66]
  • 2019 Fête de quartier en coproduction avec Kaina TV (Fiction 3 min.)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Kalachnikov blues, La Roque d’Anthéron, France, Éditions Vents d’ailleurs, coll. « Fragments », 2009, 122 p. (ISBN 978-2-911412-62-2)[67],[68],[69],[70]
  • Renaissances africaines, collectif, Éditions Bozar books, 2010
  • Rue de la Méditerranée, Montpellier, France, Éditions du Filao, 2012, 130 p.[71],[72]
  • Tu me soul, Théâtre, Montpellier, France, Éditions du Filao, 2012, 15 p. [73]
  • Aux noms de la vie,collectif, Éditions Afromundi, 2012, 108 p. (témoignages)[74]
  • Rêves d'hiver au printemps, les printemps arabes vus par 50 écrivains, collectif, Éditions Elyzad, 2012, 144 p.
  • Sabir slam poésie, La Roque d’Anthéron, France, Éditions Vents d’ailleurs, 2014, 60 p. (ISBN 9782364130425)
  • Première nuit: anthologie du désir, collectif, Éditions mémoires d'encrier, 2014, 200 p. (nouvelles)[75]
  • Sur Fanon, collectif, Éditions mémoires d'encrier,2016 ,144 p.[76]
  • Yaye et le mystère de la véranda, Collection jeunesse, Éditions du Filao, 2020 [77]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Sunjata, un auteur aux multiples talents », sur SudOuest.fr (consulté le )
  2. « La Francoguisénémali du 22 septembre 2011 - France Inter », sur www.franceinter.fr (consulté le )
  3. « Qui êtes-vous Sunjata? », sur Slate Afrique (consulté le )
  4. Africultures, « Souleymane Koly : " Le Kotèba parle de l'Afrique d'aujourd'hui " », sur Africultures, (consulté le )
  5. « Africiné - Natou Koly », sur Africiné (consulté le )
  6. Clap Noir, « Un certain regard sur les Afriques ! », sur CLAP NOIR : cinémas et audiovisuels Africains (consulté le )
  7. « Souleymane Koly : " Le Kotèba parle de l'Afrique d'aujourd'hui " », sur Africultures, (consulté le )
  8. « La comédie musicale façon Koly – Jeune Afrique », sur JeuneAfrique.com, (consulté le )
  9. « La vie platinée », sur cinema-iledefrance.paris (consulté le )
  10. Koffi Brou Christophe, « Sunjata (cinéaste ivoirien en France) - "Pas d`aspect positif à la colonisation" - Koffi.net, actualités et informations d'afrique », sur www.koffi.net (consulté le )
  11. « COLONIALISME - Cinéma Utopia Montpellier », sur www.cinemas-utopia.org (consulté le )
  12. « Prix littéraire continental 2010 - Communiqué de presse », sur presseafricaine.info, (consulté le )
  13. « Ces romans qui marquent l’Afrique », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne, consulté le )
  14. « Danse des mots - Kalachnikov Blues », sur RFI, (consulté le )
  15. Zab, « Rue de la Méditerranée », sur C le MAG - le magazine gratuit du Coeur d Herault clemag hérault, (consulté le )
  16. Sunjata, Rue de la Méditerranée, les Éditions du Filao, (ISBN 978-2-9528941-3-5, lire en ligne)
  17. « Rencontre d'auteur avec Sunjata - Hérault - Clermont-l'Hérault », sur Le Petit Journal, (consulté le )
  18. « Rencontres et animations à Un Point Un Trait », sur midilibre.fr (consulté le )
  19. Site du festival
  20. « Un certain regard sur les Afriques ! - CLAP NOIR : cinémas et audiovisuels Africains », sur www.clapnoir.org (consulté le )
  21. « Hérault / Afrique : Livres pour tous », sur MidiLibre.fr (consulté le )
  22. « Carte blanche à Sunjata Koly : l’artiste multi-facette expose musique, cinéma et livre », sur Guinéenews (consulté le )
  23. Clotilde, « Sabir », sur www.ventsdailleurs.fr (consulté le )
  24. « 10 écrivains noirs signent 10 nouvelles érotiques inédites | ICI.Radio-Canada.ca » (consulté le )
  25. « Lodève : les Rendez-vous de Sunjata vont s’installer au cinéma », sur MidiLibre.fr (consulté le )
  26. « Clôture en beauté et en émotion pour le festival » (consulté le )
  27. KainaTV, « La Paillade : le festival "Cinédiversité" débute le 15 février », sur www.youtube.com (consulté le )
  28. Montpellier metropole, « Agenda », (consulté le )
  29. « Afroslam cinédoc | Images en bibliothèques », sur imagesenbibliotheques.fr (consulté le )
  30. « Jurys & Prix (2021) | Cinelatino », sur cinelatino.fr (consulté le )
  31. « Respire » (consulté le )
  32. « [VIDEO] Montpellier : "L’homme qui réparait les femmes" au cinéma Diagonal », sur midilibre.fr (consulté le )
  33. « Lodève : le mouvement rural a mis en scène l’éducation populaire », sur midilibre.fr (consulté le )
  34. « Lodève : les Rendez-vous de Sunjata vont s’installer au cinéma », sur midilibre.fr (consulté le )
  35. Schadé Adédé, « Cote d'Ivoire: Projection du film «Horoya, les indépendances africaines» - Sunjata Koly prête son art au débat », sur Allafrica,
  36. « Newsletter d'Image LR », sur www.languedoc-roussillon-cinema.net (consulté le )
  37. Jean-Claude P., « De la Françafrique à la Chinafrique », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le )
  38. « Questions africaines au cinéma Alain Resnais », sur midilibre.fr (consulté le )
  39. « De nombreux regards échangés sur l'Afrique », sur midilibre.fr (consulté le )
  40. Centre France, « L’Afrique à l’honneur pour les Nuits du Vox », sur www.lejdc.fr, (consulté le )
  41. Koffi Brou Christophe, « Cinema - Sunjata, anticolonialiste et partisan de la pensée africaine - Koffi.net, actualités et informations d'afrique », sur www.koffi.net (consulté le )
  42. « Lodève : Succès pour la master class de chant à l’espace Jeune, avec Flora Sicot », sur midilibre.fr (consulté le )
  43. « Lodève urbaines sessions met en avant les arts de la rue », sur midilibre.fr (consulté le )
  44. « Lodève Urban Session – 4 et 5 août – Lodève – Réseau Hip Hop Occitanie », sur reseauhiphoplr.fr (consulté le )
  45. « Parole d'élus, Parole de jeunes, Parole d'artistes », sur Maison des Jeunes et de la Culture (consulté le )
  46. « Rencontres et animations à Un Point Un Trait », sur midilibre.fr (consulté le )
  47. « Africiné », sur www.africine.org (consulté le )
  48. « Hip-Hop, allez hop dépasse-toi ! », sur Le blog de C le MAG (consulté le )
  49. « FIELDS Février 2015 #1 (version française) » (consulté le )
  50. « «Fields Magazine», paroles d'activistes » (consulté le )
  51. « Grand-Format Entretien avec Souleymane Koly », sur 100pour100culture, (consulté le )
  52. Soro Solo, « Souleymane Koly résolument urbain », sur Cairn,
  53. cirey.balde, « Culture: Le Festival Kotéba NA BE à vivre absolument! », sur Vision Guinee, (consulté le )
  54. « RDC-Cultures | Terya le prix de l'amitié », sur rdc.spla.pro (consulté le )
  55. Fiche du film sur le site du Festival d'Amiens
  56. Sélection sur le site des Journées cinématographiques de Carthage
  57. « Un documentaire sur le colonialisme comme «acte de résistance» », sur Libération.fr, (consulté le )
  58. « film-documentaire.fr - Portail du film documentaire », sur www.film-documentaire.fr (consulté le )
  59. « Questions africaines au cinéma Alain Resnais », sur midilibre.fr (consulté le )
  60. « Le bilan des indépendances africaines face à l'avenir du continent noir », sur midilibre.fr (consulté le )
  61. Centre France, « L’Afrique à l’honneur pour les Nuits du Vox », sur www.lejdc.fr, (consulté le )
  62. « Horaya, les indépendances africaines », sur Occitanie films, (consulté le )
  63. « Images Francophones - A l'affiche - Le Court métrage à Tanger, les Indépendances africaines à Limoges et le génocide des Tutsis à Bordeaux », sur www.imagesfrancophones.org (consulté le )
  64. Mylene Colmon, « Projection de « Run » au cinéma Diagonal », sur ToutMontpellier.fr (consulté le )
  65. « film-documentaire.fr - Portail du film documentaire », sur www.film-documentaire.fr (consulté le )
  66. KainaTV, « Écris! Ces récits d'ici et d'ailleurs! »
  67. « Littérature sans frontières - 1. Spéciale en direct de la 25ème Heure du Livre au Mans », sur RFI, (consulté le )
  68. « Le « Kalachnikov blues » de Sunjata », sur CharenteLibre.fr (consulté le )
  69. « Sunjata demain à la médiathèque », sur CharenteLibre.fr (consulté le )
  70. (en) Style Hatch-http://stylehatch co | @stylehatch / Jonathan Moore- http://jonathanmoore.com | @newezra, « - Kalachnikov blues », sur myafroweek.tumblr.com (consulté le )
  71. Zab, « Rue de la Méditerranée », sur C le MAG - le magazine gratuit du Coeur d Herault clemag hérault, (consulté le )
  72. « Rencontre d’auteur avec Sunjata – Le Petit Journal », sur www.lepetitjournal.net (consulté le )
  73. « Livres », sur Africultures (consulté le )
  74. « Livres », sur Africultures (consulté le )
  75. « 10 écrivains noirs signent 10 nouvelles érotiques inédites », sur HuffPost Québec, (consulté le )
  76. « Sur Fanon, sous la direction de Bernard Magnier », sur Le Devoir (consulté le )
  77. « Soumaïla Koly, artiste lodévois, sort un ouvrage pour les jeunes », sur midilibre.fr (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]