Sullivan's Island

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sullivan's Island
Sullivan's Island viewed from Fort Moultrie.JPG
Géographie
Pays
État
Comté
Île
Sullivan's Island (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
8,91 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
1 791 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
201,1 hab./km2 ()
Identifiants
Code postal
29482Voir et modifier les données sur Wikidata
Code FIPS
45-70090Voir et modifier les données sur Wikidata
GNIS
Indicatif téléphonique
843Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la Caroline du Sud
voir sur la carte de la Caroline du Sud
Red pog.svg

Sullivan's Island, situé à l'embouchure de l'estuaire de Charleston dans le comté de Charleston en Caroline du Sud, est un bourg américain habité par 1 900 personnes selon le recensement de 2000, connu historiquement pour être l'un des points d'entrée principaux des esclaves lors de la traite des Noirs.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'île de Sullivan se situe à 32°45'48 au nord, 79°50'16" à l'ouest.

L'île a une surface totale de 8,6 km2.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2010 la population est de 1 911 personnes, dont 797 ménages et 483 familles résidant. Dont 98.74 % de Blanc, 0.63 % d'Afro-Américains, 0.05 % d'Amérindiens, 0.16 % d'Asiatiques.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est une île où les Britanniques et les Espagnols ont combattu en 1776.

Les Américains construisent le Fort Moultrie, sur le rivage ouest de l'île, qui a résisté au bombardement britannique.

Comparable à Ellis Island, 40 % des esclaves amenés en Amérique du Nord transitaient en effet par Sullivan's Island. Pour autant, le lieu n'est guère commémoré en tant que tel, hormis un petit banc avec une plaque apposée par la Société Toni Morrison en 2008. En revanche, la bataille de Sullivan's Island le , lors de la guerre d'indépendance, est largement célébrée en Caroline du Sud, la date étant fériée et connue sous le nom de Carolina Day (Jour de Caroline).

En 1775, le général William Moultrie, commandant du 2e régiment de Caroline du Sud (en), mène un raid sur un camp d'esclaves en fuite sur l'île de Sullivan, tuant 50 personnes et capturant le reste. L'île a été le principal point d'esclaves africains importés à Charleston, on estime que 40 % du total estimé de 400 000 Africains amenés aux États-Unis comme esclaves débarqués sur cette île.

En 1776, sur l'île au Fort Moultrie, le général William Moultrie empêche Henry Clinton et Peter Parker de prendre Charleston.

Littérature[modifier | modifier le code]

  • Le nouvelliste Edgar Allan Poe séjourna à Fort Moultrie de novembre 1827 à décembre 1828. L'intrigue du Scarabée d'or se déroule principalement sur l'île. Dans l'article Le Canard au ballon, il est dit qu'un ballon a voyagé de Grande-Bretagne jusqu'à Sullivan's Island en trois jours. La bibliothèque municipale, située dans une caserne militaire, est nommée selon le poète américain, et des rues tels que Raven (d'après son poème narratif Le Corbeau (en anglais : The Raven ) ) ou l'avenue Gold-Bug (en français : Scarabée d'or) commémorent son œuvre. Annabel Lee, le dernier poème écrit par Edgar Allan Poe, aurait été inspiré par la rencontre que le poète aurait eu avec une fille dont il serait tombé amoureux lorsqu'il séjournait à Fort Moultrie durant la guerre.

Notes et références[modifier | modifier le code]