Sud profond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les limites du Sud profond varient selon les sources : les cinq États en rouge foncé sont le cœur de la région ; les trois États dans les secteurs plus clairs ont leurs partie adjacentes aux cœur de la région qui sont souvent considérées comme en faisant partie.

Le Sud profond (en anglais : the Deep South) est une région culturelle des États-Unis. Il fait une partie de la plus grande région du Sud des États-Unis. Situé au nord du golfe du Mexique, le Sud profond se distingue du « Vieux Sud », c'est-à-dire la partie méridionale des anciennes treize colonies.

Définition[modifier | modifier le code]

Les limites du Sud profond varient selon les sources :

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Paysage typique du sud profond : le bayou.

En 2007, le « cœur » du Sud profond (Alabama, Caroline du Sud, Géorgie, Louisiane et Mississippi, en rouge foncé dans la carte) comptait environ 25 millions d'habitants sur 302 millions d'Américains. La principale agglomération est Atlanta.

La part des Afro-américains est plus élevée que la moyenne nationale (cette région est au cœur de la Black Belt). Le fleuve le plus important est le Mississippi qui se jette dans le golfe du Mexique en formant un delta.

Le Sud profond se distingue par plusieurs caractéristiques :

Certains groupes désirent aujourd'hui sauver le terme de sa connotation raciste en déclarant qu'ils souhaitent célébrer seulement les éléments qui peuvent être considérés positivement, telle que la « cavalerie », qui correspond à l'ensemble des valeurs martiales, agrariennes et courtoises des anciens planteurs. En effet, ceux-ci s'appelaient entre eux « cavalier » (en français dans le terme) avant la guerre de Sécession, ce qu'on pourrait traduire par gentilhomme ou chevalier. Les cavaliers ont des valeurs assez proches de la noblesse européenne ou des samouraïs japonais.

Politique[modifier | modifier le code]

L'électorat vote typiquement pour le Parti républicain, même si autrefois il était un fief du Parti démocrate, avant la prise du pouvoir par Lyndon Johnson. Ces démocrates, populistes et conservateurs, étaient autrefois appelés dixiecrats[1]. Pour la première fois depuis la guerre de Sécession, en 1976, un candidat issu du Sud profond, le démocrate Jimmy Carter, est élu président des États-Unis.

Sports[modifier | modifier le code]

Le Sud profond est connu[évasif] pour sa passion pour le football américain, en particulier pour le football américain universitaire et également pour les courses de NASCAR.[réf. nécessaire]

Références[modifier | modifier le code]

  1. BLACK, Earle. Rise of Southern Republicans, Harvard University Press, 464 pages, 2002.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (fr) Stéphane Denis, « Vous reprendrez bien du poulet frit », dans Le Figaro du 27/04/2007, [lire en ligne] : un article de journal sur le roman du vieux sud et sa cuisine
  • (fr) Paul Mansfield, « Le Sud profond après les droits civiques », dans Courrier international no 679, 06/11/2003, [lire en ligne]