Stefan Mazurkiewicz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mazurkiewicz.
Stefan Mazurkiewicz
Naissance
Varsovie
Décès (à 56 ans)
Grodzisk Mazowiecki (Pologne)
Nationalité Drapeau de la Pologne Polonais
Champs Mathématiques
Institutions Université de Varsovie
Directeur de thèse Wacław Sierpiński
Étudiants en thèse Karol Borsuk
Bronisław Knaster
Kazimierz Kuratowski
Stanisław Saks
Antoni Zygmund
Renommé pour Théorème de Hahn-Mazurkiewicz

Stefan Mazurkiewicz (né le à Varsovie - mort le (à 56 ans) à Grodzisk Mazowiecki en Pologne) est un mathématicien polonais qui travailla dans les domaines de l'analyse mathématique, la topologie et les probabilités.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mazurkiewicz fut un étudiant de Wacław Sierpiński et membre (en 1917) de l'Académie polonaise des arts et des sciences (Polska Akademia Umiejętności, PAU) et (en 1922) de l'Académie polonaise des sciences (PAN). Parmi ses élèves figurent Karol Borsuk, Bronisław Knaster, Kazimierz Kuratowski, Stanisław Saks et Antoni Zygmund[1]. Il fut l'un des principaux représentants de l'École mathématique de Varsovie.

En 1917, il devint membre de la Société des sciences et des lettres de Varsovie, dont il fut le secrétaire général à partir de 1935[2]. Il fut président de la Société mathématique de Pologne en 1933-35.

En 1919, il devient professeur à l'université de Varsovie et en 1937 le vice-recteur.

Le théorème de Hahn-Mazurkiewicz, résultat basique à propos des courbes, suscité par le phénomène des courbes de Péano, a pour origine le travail de Mazurkiewicz et de Hans Hahn. Son article de 1935 Sur l'existence des continus indécomposables « est généralement considéré comme le plus fin travail de topologie générale[3] ».

Pendant la Guerre russo-polonaise de 1920, Mazurkiewicz cassa le code secret russe pour le Biuro Szyfrów (l'agence de cryptologie de l'État-major polonais). Grâce à cela, les ordres de l'équipe du commandant soviétique Mikhaïl Toukhatchevski étaient connus des chefs de l'armée polonaise. Cela contribua substantiellement à la victoire polonaise à la bataille de Varsovie, ce qui permit l'existence de la Pologne comme pays indépendant jusqu'à la Seconde Guerre mondiale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Stefan Mazurkiewicz » (voir la liste des auteurs).

  1. (en) Stefan Mazurkiewicz sur le site du Mathematics Genealogy Project.
  2. Casimir Kuratowski, « Stefan Mazurkiewicz et son œuvre scientifique », Fundam. Math., vol. 34,‎ , p. 316-331 (lire en ligne).
  3. (en) Ravi Agarwal (en) et Syamal Sen, Creators of Mathematical and Computational Sciences, Springer,‎ (lire en ligne), p. 375-376.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]