Stanisław Jerzy Lec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Stanisław Jerzy Lec
Image dans Infobox.
Stanisław Jerzy Lec
Biographie
Naissance
Décès
(à 57 ans)
Varsovie (Pologne)
Sépulture
Nom de naissance
Stanisław Jerzy de Tusch-Letz
Nationalités
Formation
Faculté de droit de l'université de Léopol (d)
Université de LvivVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Parti politique
Conflit
Distinctions
Liste détaillée
Œuvres principales
Pensées échevelées (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Stanisław Jerzy Lec, (pseudonyme littéraire Stach), de son vrai nom Stanisław de Tusch-Letz, né à Lemberg le et mort à Varsovie le , est un poète et écrivain polonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une riche famille juive vienno-galicienne, Stanisław Jerzy Lec fait ses études à Lemberg, puis à Vienne, où il obtient une licence en droit en 1933. Notoirement pro-soviétique, il participe à des revues marquées à gauche et plaide en 1939 pour le rattachement de la Pologne orientale à l'Union soviétique. Durant l'occupation allemande[Laquelle ?], il rejoint la résistance communiste polonaise.

En 1941, il est interné dans un camp de concentration et condamné à mort, mais parvient à s'évader, vêtu d'un uniforme allemand. Il s'installe en Israël en 1950 mais revient 2 ans plus tard en Pologne communiste, où ses écrits ne sont pas publiés par le régime en dépit de sa grande popularité.

Son travail littéraire à nouveau toléré, il publie en 1957 des aphorismes qui le rendent célèbre. Il est également l'auteur de poèmes et de vers satiriques.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Barwy (1933)
  • Spacer cynika, satyry (1946)
  • Notatnik polowy (1946)
  • Życie jest fraszką (1948)
  • Nowe wiersze (1950)
  • Rękopis jerozolimski (1956)
  • Myśli nieuczesane (traduit en français sous le titre : Pensées échevelées) (1957)
  • Z tysiąca i jednej fraszki (1959)
  • Kpię i pytam o drogę (1959)
  • Do Abla i Kaina (1961)
  • List gonczy (1963)
  • Myśli nieuczesane nowe (traduit en français sous le titre : Nouvelles Pensées échevelées) (1964)
  • Poema gotowe do skoku (1964)
  • Fraszkobranie (1966)

Liens externes[modifier | modifier le code]