Stanisław Jerzy Lec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Stanisław Jerzy Lec
Description de cette image, également commentée ci-après
Stanisław Jerzy Lec
Naissance
Lemberg (Drapeau de l'Autriche-Hongrie Autriche-Hongrie)
Décès (à 57 ans)
Varsovie (Drapeau de la Pologne Pologne)

Stanisław Jerzy Lec, (pseudonyme littéraire Stach), de son vrai nom Stanisław Jerzy de Tusch-Letz, né à Lemberg le et mort à Varsovie le , est un poète et écrivain polonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une riche famille juive vienno-galicienne, Stanislaw Jerzy Lec fait ses études à Lviv, puis à Vienne, où il obtient une licence en droit en 1933. Huit ans plus tard, il est interné dans un camp de concentration, dont il réussit à s'évader, vêtu d'un uniforme allemand. En Pologne, en 1957, il publie des aphorismes qui le rendent célèbre. Il est également l'auteur de poèmes et de vers satiriques.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Barwy (1933)
  • Spacer cynika, satyry (1946)
  • Notatnik polowy (1946)
  • Życie jest fraszką (1948)
  • Nowe wiersze (1950)
  • Rękopis jerozolimski (1956)
  • Myśli nieuczesane (traduit en français sous le titre : Pensées échevelées) (1957)
  • Z tysiąca i jednej fraszki (1959)
  • Kpię i pytam o drogę (1959)
  • Do Abla i Kaina (1961)
  • List gonczy (1963)
  • Myśli nieuczesane nowe (traduit en français sous le titre : Nouvelles Pensées échevelées) (1964)
  • Poema gotowe do skoku (1964)
  • Fraszkobranie (1966)

Liens externes[modifier | modifier le code]