Stade messin étudiants club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Stade Messin Étudiants Club)
Aller à : navigation, rechercher
Stade messin étudiants club
Logo du Stade messin étudiants club
Généralités
Fondation 1968
Disparition 2009
Couleurs vert et rouge / grenat
Salle Complexe Saint-Symphorien
(1 520 places places)
Siège Pavillon SMEC
Boulevard Saint-Symphorien
57050 Longeville-lès-Metz

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Le Stade messin étudiants club ou plus simplement SMEC était un club omnisports de la ville de Metz fondé en 1968 après fusion entre le Pédago Étudiants Club de Metz et le Stade messin. Le président général du club était Sampiero Gavini. Le club était composé d'une dizaine de sections dont les plus prestigieuses furent le handball et le tennis de table. La municipalité a décidé de fermer le club en 2009 à la suite de difficultés financières, les sections étant alors soit rattachées à d'autres structures, soit transformées en clubs autonomes, soit arrêtées.

Handball masculin[modifier | modifier le code]

La section handball masculin a été créée dès la fondation du club en 1968 en reprenant la section existante du PEC. Le SMEC a longtemps été un club important du handball français, formant des joueurs reconnus et évoluant pendant 15 saisons (entre 1976 entre 1991) au plus haut niveau avant de connaitre des années difficiles. Lors de l'arrêt du club en 2009, la section intègre le Metz Handball.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Repères historiques[modifier | modifier le code]

Match de handball au Complexe St-Symphorien entre le SMEC et Villeurbanne.
  • 1968 : Championnat de France Excellence.
  • 1973 : Montée en Championnat de France Nationale 2.
  • 1976 : Montée en Nationale 1A (D1 de l’époque).
  • de 1976 à 1991 : participation au Championnat de France de Nationale 1A
  • 1991 : Descente en Nationale 1B (D2 de l’époque).
  • 1994 : Descente en Nationale 1 Fédérale (N1 actuelle).
  • 1996 : Champion de France de Nationale 1 et montée en D2.
  • 1998 : Descente en Nationale 1.
  • 1999 : Vice-champion de Nationale 1 et montée en D2.
  • 2004 : Descente en Nationale 1.
  • 2005 : Vice-champion de Nationale 1 et montée en D2.
  • 2006 : Descente en Nationale 1.
  • 2007 : Descente en Nationale 2.
  • 2008 : Montée en Nationale 1.
  • 2009 : Disparition du club. La section handball passe sous le giron du Metz Handball.

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

Supporters[modifier | modifier le code]

Une cinquantaine de supporters du FC Metz encourageant le SMEC contre Nancy en février 2006.

Le SMEC handball masculin était soutenu par le groupe Goodfellas'05. Formé en février 2005, ce groupe était composé de supporters du FC Metz désireux de soutenir leur ville dans un autre sport à l'image des supporters grecs ou d'Europe de l'est.

Malgré leur présence à l'extérieur se résumant aux déplacements les plus courts, ce groupe se revendiquait de la mentalité ultra dans leur façon de soutenir leur équipe, ce qui est rarissime en handball. Leur activité était devenue cependant très réduite après les résultats catastrophiques de l'équipe les dernières saisons.

Leur présence fut due également à certains faits rapprochant le SMEC du FC Metz : équipe masculine, maillots grenats (à partir de la saison 06/07), salle à proximité du Stade Saint-Symphorien... Ainsi, ces supporters ont choisi de s'investir auprès du SMEC plutôt qu'à Metz Handball malgré la supériorité de cette équipe sur le plan sportif.

À la suite de la fusion avec ce dernier, les Goodfellas ont cessé toute activité par découragement et pour protester envers la décision de la mairie qu'ils jugent illégitime et préméditée.

Rivalités[modifier | modifier le code]

Le club a connu une rivalité assez unique dans le handball français puisqu'il a disputé à plusieurs reprises un derby en première division contre un autre club omnisports messin, l'ASPTT Metz.

Le SMEC a connu par la suite des rivalités plus régionales, avec Thionville et Nancy.

Handball Féminin[modifier | modifier le code]

Le SMEC handball féminin évolue en championnat de prénationale en ligue de Lorraine. Le SMEC fut le club des débuts d'Isabelle Wendling et Hélène François entre autres.

Tennis de table[modifier | modifier le code]

Philippe Saive, pongiste en Pro-A au SMEC Metz en mai 2007

Le SMEC Tennis de table est constitué de trois équipes fanions: une équipe masculine qui évolue en Pro B en 2010-11 (à la suite du retrait de l'US Yport), une deuxième équipe masculine qui évolue en Nationale 1 et une équipe féminine qui évolue en Pro A à la suite de la décision des dirigeants de Serris Val d'Europe TT (championne de Pro B Dames en 2010) de ne pas se présenter en Pro A la saison suivante. En 2009 le club est renommé Metz TT[1].

Effectif 2007-2008[modifier | modifier le code]

Pro A Messieurs
Nationale 1 Messieurs
  • Drapeau de la France Rémi Vary (n°145 français)
  • Drapeau de la Belgique Éric Bauwens (n°211 français)
  • Drapeau de la France Loïc Belguise (n°325 français)
  • Drapeau de la France Clément Drop (n°182 français)
  • Drapeau de la France Julien Martinet
Nationale 1 Dames
  • Drapeau de la France Lorine Brunet (n°92 française et n°434 mondiale)
  • Drapeau de la France Alice Abbat (n°146 française et n°476 mondiale)
  • Drapeau de la France Marine Pavot (n°122 française et n°556 mondiale)
  • Drapeau de la France Charlène Lestienne (n°127 française)
  • Drapeau de la France Alexia Nguyen (n°132 française)
  • Drapeau de la France Élodie Fogel (n°175 française)
Saisons suivantes: voir Metz TT

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Volley-ball[modifier | modifier le code]

La section Volley-ball évolue en Nationale 3.

Effectif 2007-2008[modifier | modifier le code]

  • Laurent Vitoux
  • Sébastien Losson
  • Marc Luder
  • Laurent Hadid
  • Mehrez Sebaa
  • Mathieu Perbal
  • Entraîneur : Mohammed El Khaoua