Stéphanie Renoma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Stéphanie Renoma
Portrait stefanie renoma.jpg
Portrait de Stéfanie Renoma en 2016.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (44 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web

Stefanie Renoma est une styliste française et artiste photographe. Elle est la fille du scénographe et photographe Maurice Cressy dit Renoma, cofondateur, avec son père Simon et son frère Michel, de la marque Renoma[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1999, elle crée avec son partenaire Antonin Cornet-Leverdier[2] la boutique Komplex Store dans le 16e arrondissement de Paris[3].

En 2001, Antonin Cornet-Leverdier lui propose de lancer leur première ligne de vêtements féminins dessinée à quatre mains, sous la griffe Ni-Search[2],[4].

En 2012, Stefanie à la direction artistique et Antonin au stylisme et développement sortent une griffe à son nom et se lancent dans la vente en ligne.

Mode[modifier | modifier le code]

Relativement confidentielle jusqu'à l'arrivée de la vente par internet, la marque se définit comme spécialiste du smoking et du perfecto et ne suit pas forcément le rythme des saisons.

Originellement destinée aux femmes, l'unisexe est souvent suggéré par le choix de présenter certaines pièces avec des hommes comme mannequins.

Les collections et nouveautés de sa marque sont présentées au cours d'expositions photographiques organisées dans la boutique parisienne[5].

Photographie[modifier | modifier le code]

En 2014, dans la continuité de son travail de direction artistique, Stefanie Renoma se lance dans la photographie. Elle signe ses premiers travaux personnels en collaboration avec de grandes marques telles que Caron[6], Dior joaillerie, Chanel joaillerie, Breitling montres, Lydia Courteille, Cartier, Bulgari[7].

Les images de Stefanie Renoma mêlent symbole et genre, signant sa fascination pour l'intime - en couleurs comme en noir et blanc.

Particulièrement engagée dans des projets artistiques autour du genre, elle a exposé ses photographies à la scène nationale Le Liberté[8], avec Charles Berling comme commissaire d'exposition.

Depuis 2019, Stefanie Renoma collabore avec le professeur Toledano[9] et l'Institut Rafaël[10] (Maison de l'après-cancer) en développant des séances de photographies nommées Photo Beauty Therapy avec les patientes de l'institut, afin d'améliorer leur confiance en soi et leur rapport au corps.

Expositions[modifier | modifier le code]

Du au , Stefanie Renoma organise et met en scène une exposition[11] autour de photos inédites de Marilyn Monroe, une collection capsule sur ce thème est créée[12] pour cet événement. L'exposition se déroule dans l'espace galerie des boutiques Renoma et Komplexstore[13],[14]. Cette exposition sera ensuite présentée à l'invitation de la ville de Compiègne au cloitre Saint-Corneille[15].

Elle propose pour les 50 ans de la marque Renoma en une interprétation androgyne du smoking à travers une exposition de photographies[16],[17],[18].

, Stefanie Renoma présente ses œuvres photographiques lors de la foire d'art Art Basel Miami[19].

, exposition personnelle chez Black Gallery, place des Vosges à Paris pour présenter la suite des œuvres exposées au Art Basel Miami[19]

, exposition personnelle à l'hôtel Nolinski à Paris avec Tristane Banon comme égérie principale[20],[21]. Exposition collective L'homme Nu à la galerie Pierre-Alain Challier, avec Gérard Rancinan et Julien Benhamou.

, exposition personnelle à la Galerie ArtCube à Paris. Exposition intitulée Lost Control, une évocation des années 1980. En décembre 2017, exposition Introduction[22] à Art Basel Miami.

, Faux Semblant[23], exposition personnelle à la mairie du 8e arrondissement de Paris puis en juin de la même année, exposition Transegeria à la galerie AlfaLibra.

Depuis 2018, Stefanie Renoma est représentée par la galerie Markowicz Fine Art[24] de Miami.

Octobre 2019, Exposition collective Contes et Légendes au Studio Harcourt [25].

Publications[modifier | modifier le code]

, elle publie sa première monographie. 144 pages réunissant plusieurs années de travail personnel. Édité par Normal.

, publication du catalogue de l'exposition Faux Semblant.

Participations et collaborations[modifier | modifier le code]

Stefanie Renoma et Antonin Cornet-Leverdier sont invités à exposer sa vision de Marianne au sein du palais de l'Élysée lors des journées du patrimoine 2007[26].

Cette Marianne est exposée au Mémorial Charles de Gaulle depuis [27],[28].

Elle est sélectionnée aux Globe de Cristal pour l'édition 2014, dans la catégorie « Meilleur Créateur de Mode »[29]

Elle collabore avec la Maison Caron pour la création de l'image pour la campagne internationale de l'eau de parfum « Infini » (2018)[30].

Elle propose une masterclass de photographie lors de l'événement Venezia Photo sur l'ile de San Servelo à Venise en Italie. Du au [31].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Maurice et Stéfanie Renoma : passion mode de père en fille », sur Francetvinfo.fr, .
  2. a et b « L'officiel de la mode - n°872 de 2003 - page 1 - Repère portrait ni searcri duo sans », sur patrimoine.editionsjalou.com (consulté le 31 mai 2017).
  3. Valerie de Saint Pierre, « Quel est votre jean icône », Madame Figaro,‎ (lire en ligne).
  4. Laurence Beurdeley, « Stéphanie Renoma, l'art du décalage », L'Officiel, Éditions Jalou, no 902,‎ , p. 97 (ISSN 0030-0403, lire en ligne).
  5. « Interview de Stéphanie Renoma : « L'androgynie m'a toujours beaucoup inspirée... » | Actuphoto », sur fr.actuphoto.com (consulté le 5 mars 2017).
  6. « Parfums Caron, Maison de Haute Parfumerie Française », sur PARFUMS CARON (consulté le 27 septembre 2020)
  7. « Joaillerie Italienne, Montres, Produits de Luxe | BVLGARI », sur www.bulgari.com (consulté le 27 septembre 2020)
  8. « Artistes à découvrir / Stefanie Renoma « Faux-semblant » », sur Office de Tourisme de Toulon (consulté le 27 septembre 2020)
  9. « Dr Toledano, oncologue et radiothérapeute - Institut Français du Sein », sur ifsein (consulté le 27 septembre 2020)
  10. « Institut Rafaël | Relever le défi de l'après cancer et se reconstruire », sur Institut Rafaël (consulté le 27 septembre 2020)
  11. « marilyn monroe s'expose », sur Grazia.fr/.
  12. « culturebox », sur francetvinfo, .
  13. « sortir a paris », sur http://www.sortiraparis.com/.
  14. « happy birthday marilyn », sur http://www.francedimanche.fr, .
  15. « Marilyn au cloitre saint corneille », sur http://www.leparisien.fr.
  16. Une vision androgyne du smoking Renoma.
  17. Karim Zehouane, « RENOMA - Love Smoke - 50 ans ! », Fashion, sur destrictedrevue.com.
  18. « Une collection de smokings et une exposition pour les 50 ans de la maison Renoma », sur ladepeche.fr, Groupe La Dépêche, .
  19. a et b (en) http://www.klassikmagazine.com/eat-my-art-stefanie-renoma-at-gallery-212-in-wynwood-miami/.
  20. « Tristane Banon dans Playboy », sur PurePeople.
  21. « Tristane Banon pose pour la bonne cause », sur Non Stop People.
  22. « "Introduction" : l'expo gourmande et sensuelle », sur Men's UP, (consulté le 27 septembre 2020)
  23. « La Mairie expose"Faux-semblant" de Stefanie Renoma », sur mairie08.paris.fr (consulté le 27 septembre 2020)
  24. (en) « Markowicz Fine Art », sur markowiczfineart.com (consulté le 27 septembre 2020)
  25. « Stéfanie Renoma », sur Studio Harcourt (consulté le 27 septembre 2020)
  26. « Les symboles de la République française », sur elysee.fr, (consulté le 5 octobre 2020).
  27. http://culturebox.francetvinfo.fr/tendances/mode/marianne-egerie-des-createurs-au-memorial-charles-de-gaulle-188283.
  28. http://www.memorial-charlesdegaulle.fr/UserFiles_degaulle/files/dossier%20de%20presse%20exposition%20Marianne.pdf [PDF].
  29. « Globes de Cristal 2014 : Valérie Bénaïm fin prête pour la cérémonie », sur Purepeople, (consulté le 5 mars 2017).
  30. « A la recherche de l’Infini par Caron - Fashion Spider », sur www.fashion-spider.com (consulté le 5 mai 2018).
  31. Gilles Kraemer, « 2018. Première édition de Venezia PHOTO. 2018 Prima edizione di Venezia PHOTO - Isola di San Servolo », LE CURIEUX DES ARTS,‎ (lire en ligne, consulté le 5 mai 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]