Sphyraena

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections « Barracuda » redirige ici. Pour les autres significations, voir Barracuda (homonymie).

Les sphyrènes (Sphyraena) forment un genre de poissons de la famille monotypique des Sphyraenidae. Ce genre de poissons prédateurs regroupe entre 18 et 20 espèces réparties dans les eaux tropicales et subtropicales et nommées barracudas ou bécunes.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Ce sont de grands poissons tropicaux et subtropicaux, dont on trouve des espèces dans tous les principaux bassins océaniques. Le corps est fuselé, ce qui leur permet des pointes de vitesse importantes. La bouche est grande avec une mâchoire inférieure prognathe (plus longue que la supérieure), et des dents acérées, disposées en lame de scie. La mâchoire supérieure n'est pas protractile, ce qui est une apomorphie permettant de se nourrir de proies plus coriaces. La ligne latérale est bien développée, et les peignes branchiaux vestigiaux. Les nageoires pectorales sont implantées assez bas, et la dorsale est divisée en deux : la première contient 5 épines, et la seconde une épine et 6 rayons mous. Les vertèbres sont au nombre de 24[2].

Ce sont des prédateurs voraces d'autres poissons et de céphalopodes, pouvant parfois blesser des humains. La reproduction a lieu en pleine mer, en bancs[2]. Plusieurs espèces sont pêchées pour le commerce ou dans le cadre de la pêche au gros, mais peuvent être rendues toxiques par des infections à la ciguatera[2].

La plus petite espèce ne mesure que 45 cm à l'âge adulte et est appelée spet ou brochet de mer[réf. souhaitée]. La plus grande espèce, Sphyraena afra peut atteindre 2,30 m et 65 kg[réf. souhaitée]. Les bécunes se distinguent du grand Barracuda par l'absence de taches noires sur l'arrière du corps, comme sur la photo ci-contre d'un « vrai » Barracuda. Le grand barracuda (Sphyraena barracuda) se distingue aussi par l'odeur forte caractéristique de son mucus, ainsi que des dents encore visibles lorsque la mâchoire est fermée.

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Selon FishBase[2] et World Register of Marine Species (15 décembre 2015)[3] :

Selon ITIS (15 décembre 2015)[1] :



Homoplasie du Brochet[modifier | modifier le code]

Contrairement à la croyance populaire et à l'apparence, le barracuda n'est pas dans la même famille que le brochet, auquel il n'est d'ailleurs pas du tout apparenté. C'est un exemple d'évolution convergente.


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Famille Sphyraenidae:

Genre Sphyraena:

Autres liens externes[modifier | modifier le code]

  • W. Fischer, M. Schneide et M.-L. Bauchot, 1987. Sphyraenidae - Bécunes, barracudas dans Méditerranée et Mer Noire, Zone de pêche 37, révision 1, volume 2, Vertébrés. Publication FAO. Lire le document pdf

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b ITIS, consulté le 15 décembre 2015
  2. a, b, c et d FishBase, consulté le 15 décembre 2015
  3. World Register of Marine Species, consulté le 15 décembre 2015
  4. a, b, c et d Les Barracudas
  5. a, b et c Bécunes dans le dictionnaire des sciences animales.
  6. a et b W. Fischer, M. Schneide et M.-L. Bauchot, 1987. Sphyraenidae - Bécunes, barracudas dans Méditerranée et Mer Noire, Zone de pêche 37, révision 1, volume 2, Vertébrés. Publication FAO. Lire le document pdf
  7. a, b et c Les Barracoudas sur peche-chasse-nature
  8. Sphyraena viridensis