Spa (nom commun)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Spa.
Source

Au XXe siècle, le toponyme « Spa » est devenu progressivement et internationalement un nom commun masculin comprenant différents sens :

Parmi les différentes hypothèses émises sur l’origine étymologique de Spa, on retiendra[1] celle de « source jaillissante » du latin : sparsa « éparse » et « jaillissante » participe passé de spargere, ou, plus simplement, « espace libre » du wallon spâ et du latin : spatia, pluriel spatium. C'est trois siècles plus tard (XVIIe) qu'il franchit la Manche pour devenir progressivement « station thermale » dans la langue anglaise. Trois siècles plus tard encore (XXe siècle), il devient mondialement « bain à remous » ou « centre de remise en forme ».

On retient que William Slingsby, qui avait séjourné à Spa, découvrit en 1571 une source dans le Yorkshire qu'il appela « Harrogate ». Le docteur Timothy Bright l'appela en 1596, The English Spaw, d'où semble venir le terme générique spa.

On observe la généralisation d'une croyance selon laquelle SPA serait un ancien acronyme romain signifiant Sana Per Aquam ou Sanitas Per Aquam ou encore Sanare Per Aquam. Il s'agit d'un rétro-acronyme, une fabrication a posteriori d'un acronyme fictif[2].

Spa en 1647

Station thermale[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Spa (toponyme).

Au Royaume-Uni, après le développement de plusieurs stations thermales du XVIIe au XIXe siècles ayant adopté le toponyme « Spa » en référence à la ville d’eau en Ardenne liégeoise, le mot « spa » devint un terme générique de la langue anglaise pour désigner une station thermale. Voir la Liste de spas au Royaume-Uni (en). Au XXIe siècle, la France a également adopté ce terme si l'on en prend pour témoin une publicité pour la ville de Vichy: « Meilleur Spa de France ».

Eau minérale[modifier | modifier le code]

Eau minérale

De même et par extension, la langue anglaise et le néerlandais des Pays-Bas adoptèrent le nom commun « spa » pour désigner de façon générique une eau minérale (aux Pays-Bas, « spa blauw » (« spa bleu ») pour toute eau en bouteille non gazeuse et « spa rood » (« spa rouge ») pour toute eau gazeuse, d'après les couleurs des étiquettes des deux principales eaux de Spa[3]). La ville de Spa en province de Liège, exporte principalement dans le Benelux ses eaux de sources sous la marque Spa[4].

Bain à remous[modifier | modifier le code]

La langue française, comme certaines autres langues internationales, a adopté le nom commun spa pour désigner un bain à remous ou bain tourbillon. La ville de Spa n’a cependant développé la balnéothérapie qu’à partir de 1862. Avant cela, c’était principalement les cures d’eau de bouche en provenance de ses sources réputées qui ont fait son succès européen du XVIe au XVIIIe siècle. En 1773, cependant, le pharmacien français Briart installa une piscine et le premier établissement de Bains à proximité de la Source du Tonnelet. En 2005 un tout nouveau centre de "thermoludisme" a vu le jour à Spa. Il est géré par le groupe Français Eurothermes. Depuis 44 ans, se tient à Paris (Paris Exposition, Porte de Versailles), chaque mois de décembre, le Salon national de la Piscine et du Spa, ouvert aux particuliers. Il comptait en 2007, 45 000 visiteurs et 120 exposants.

Centre de remise en forme[modifier | modifier le code]

De même, le nom commun « spa » sera employé pour désigner un centre de beauté et de remise en forme, dans un cadre luxueux qu’il soit partie d’un hôtel, d’une station thermale ou qu’il existe en tant que tel. De très nombreux spas ont été créés à travers le monde depuis le dernier quart du XXe siècle[5]. Une communauté internationale des centres de remise en forme a vu progressivement le jour avec ses magazines professionnels spécialisés, ses salons internationaux, ses associations diverses, la formation du personnel commencent à s'organiser. La troisième édition du Mondial Spa et Beauté, dédiée aux professionnels des secteurs du Bien-Être, de l'Esthétique, des Cosmétiques et du Spa s'est tenue à Paris (Palais des Congrès) en mars 2008.

Naturisme[modifier | modifier le code]

  • Certains spas proposent à leur curistes des soins, piscine, sauna naturiste...
  • Les mentions "Naturiste" et "FKK" sont associées aux spas qui accueillent exclusivement les familles naturistes.
Article détaillé : naturisme.

Obstacle équestre[modifier | modifier le code]

Barre de spa

Un « spa » est aussi le nom commun pour désigner l’obstacle équestre constitué de trois barres obliques. Il trouve son origine également dans la ville d’eau, Spa, qui développa la pratique hippique et équestre dès la fin du XVIIIe siècle et créa cet obstacle.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire des noms de lieux en Wallonie et à Bruxelles, Jean-Jacques Jespers, 2005, ed. Racine, pp. 556/650.
  2. (en) Spa
  3. http://en.wikipedia.org/wiki/Spa_(mineral_water)#The_Netherlands
  4. Spa
  5. « Les spas, centres de soins et de repos, où l’on remet sur pied les forçats du stress », Le Monde, 1999.