Sophie des Pays-Bas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sophie des Pays-Bas
Großherzogin Sophie von Sachsen Weimar.jpg
La princesse Sophie des Pays-Bas à l'époque de son mariage.
Titres de noblesse
Duchesse
Princesse
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
WeimarVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Weimarer Fürstengruft (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Sophie der NederlandenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Enfants
Charles-Auguste de Saxe-Weimar-Eisenach
Élisabeth de Saxe-Weimar-Eisenach (en)
Marie-Alexandrine de Saxe-Weimar-Eisenach (en)
Anne Prinzessin von Sachsen-Weimar-Eisenach (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
La grande-duchesse Sophie au sein de sa famille

Sophie d'Orange-Nassau, princesse des Pays-Bas née le 8 avril 1824 à La Haye, décédée le 23 mars 1897 à Weimar.

Famille[modifier | modifier le code]

Né le 8 avril 1824[1], fille de Guillaume II des Pays-Bas et d'Anna Pavlovna de Russie, elle fut très proche de sa nièce la reine Wilhelmine des Pays-Bas dont elle était le seul parent en ligne paternelle encore vivant à son avènement.

Elle a pour secrétaire à partir de 1873 le jeune peintre Philippe Zilcken.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

La grande-duchesse Sophie de Saxe-Weimar-Eisenach

Le 8 octobre 1842, Sophie d'Orange-Nassau épousa son cousin utérin Charles-Alexandre Ier, grand-duc de Saxe-Weimar, dont la sœur Augusta de Saxe-Weimar-Eisenach sera la première impératrice allemande.

Quatre enfants sont nés de cette union :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-GB) « The Fifteen Princesses of Orange: Anna Pavlovna of Russia », sur Royal Central (consulté le 8 mars 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Généalogie des rois et des princes de Jean-Charles Volkmann. Edit. Jean-Paul Gisserot (1998)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]