Henri d'Orange-Nassau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Henri d'Orange-Nassau
Image dans Infobox.
Le prince Henri d'Orange-Nassau en 1870.
Biographie
Naissance
Décès
ou Voir et modifier les données sur Wikidata
Château de Walferdange (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoints
Autres informations
Grade militaire
Distinctions
Arms of prince Hendrik of the Netherlands.svg
blason

Henri d'Orange-Nassau est né le au palais de Soestdijk et est décédé le au château de Walferdange.

Prince d'Orange-Nassau, il fut vice-amiral de la flotte néerlandaise et lieutenant-représentant de son frère aîné, le roi grand-duc Guillaume III, au Grand-Duché de Luxembourg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Portrait du prince Henri jeune.

Henri d'Orange-Nassau est le fils du roi Guillaume II des Pays-Bas et de la grande-duchesse Anna Pavlovna de Russie.

Henri d'Orange-Nassau entra dans la marine néerlandaise comme officier. Il fut promu vice-amiral de la flotte néerlandaise. En 1850, il fut nommé lieutenant-représentant de son frère aîné, grand-duc en titre, au Grand-Duché et conserva ce poste jusqu'à son décès. Lors du "Coup de 1856", il soutint son frère le roi grand-duc lorsque celui-ci fit abroger la constitution libérale du grand-duché pour la remplacer par une constitution autoritaire inspirée de celle de la Prusse.

Henri d'Orange-Nassau décéda de la rougeole le au château de Walferdange au nord de Luxembourg-ville.

Mariages[modifier | modifier le code]

Le , il épousa à Weimar Amélie de Saxe-Weimar-Eisenach (1830-1872), fille du duc Bernard de Saxe-Weimar-Eisenach.

Veuf, Henri d'Orange-Nassau épousa le , à Potsdam, la princesse Marie de Prusse (1855-1888), petite-nièce de l'empereur allemand Guillaume Ier et fille du prince Frédéric Charles de Prusse et de la princesse Marie-Anne d'Anhalt-Dessau.

Ces deux unions restèrent stériles.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Henri d'Orange-Nassau appartient à la sixième branche (Nassau-Dietz) issue de la seconde branche (Nassau-Dillenbourg) de la Maison de Nassau. Cette lignée de Nassau-Dietz, aujourd'hui Orange-Nassau, appartient à la tige ottonienne qui donna des stathouders à la Hollande, la Frise, la Zélande, la Gueldre, un roi à l'Angleterre et à l'Écosse en la personne de Guillaume III d'Orange-Nassau, des rois et des reines aux Pays-Bas et, jusqu'en 1890, trois grands-ducs de Luxembourg.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]