Société française d'alcoologie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Société française d'alcoologie (SFA) est une association apolitique et non confessionnelle reconnue d'utilité publique, ayant pour but le développement de l'alcoologie au sens large. En effet, l'association englobe tous les stades du cycle de vie des boissons alcoolisées, depuis leur production jusqu'aux conséquences de leur consommation. Le développement des dépendances multiples pousse la SFA à approcher toutes les formes d'addictions.

Mission[modifier | modifier le code]

La SFA s'attache à développer une approche pluridisciplinaire de l'alcoologie. Outre l'alcoologie clinique, son champ d'action couvre la prévention, la thérapeutique, l'évaluation et tout ce qui concerne l'alcool éthylique.

Le développement de la consommation de produits combinés et des codépendances l'ont amenée à élargir son champ à d'autres addictions que celle à l'alcool. La SFA contribue à la formation initiale et continue des professionnels confrontés aux addictions. Elle représente un lieu d'échanges où tant les expériences pratiques que les recherches pointues peuvent être partagées.

La SFA met son expertise au service des instances officielles de la santé publique (DGS et MILDT). Elle coordonne son action avec celles des autres associations en alcoologie et en addictologie tant sur le plan national qu'international.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1978, fondation par le Docteur Pierre Fouquet et Claude Orsel.

En 1992, reconnaissance en tant qu'organisme formateur.

En 1998, reconnaissance en tant qu'organisme d'utilité publique.

En 1999, 1re conférence de consensus sur le maintien du sevrage de l'alcoolodépendant avec l'ANAES (HAS),

En 2000, création de la Fédération française d'addictologie dont la SFA est cofondateur.

En 2002, recommandations sur les conduites d'alcoolisation pendant de la grossesse.

En 2003, recommandations sur les mésusages de l'alcool en dehors de la dépendance.

En 2004, mobilisation contre la modification de la Loi Evin.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le conseil d'administration de l'association est composé de 20 membres, il est renouvelé par moitié tous les deux ans. Il est assisté d'un conseil scientifique multidisciplinaire international (20 membres également).

En janvier 2010 la SFA comptait environ un millier de membres :

  • 72 % des membres appartient au corps médical.
  • 10 % sont des psychologues.
  • 18 % se répartissent entre infirmiers, travailleurs sociaux, diététiciens, etc.

Ressources[modifier | modifier le code]

L'association finance ses activités, notamment au travers :

  • des cotisations et souscriptions de ses membres
  • des subventions de l'État, des régions, des départements, des communes et des établissements publics
  • des ventes du trimestriel "Acoologie et Addictologie"
  • des rétributions perçues pour services rendus et activités organisées conformes à l'objet de l'association

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Société Française d'Alcoologie (SFA) [1]
  • Autres acteurs en Alcoologie et Addictologie

La liste des sites des autres acteurs du secteur reprend les implémentations connues à la date de publication.(Voir note[1]). Cette liste ne reprend pas les associations proposant des groupes de parole tels que les Alcooliques anonymes, Alcool Assistance, le Mouvement Vie Libre, Alcool Ecoute Joie et Santé, l'Unité de recherche et de soin en alcoologie (Ursa) et la Croix-Bleue qui font l'objet d'articles Wikipédia.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Si vous constatez qu'il manque un acteur vous pouvez soit l'ajouter vous-même si vous savez comment faire, soit laisser un message dans l'onglet "Discussion" avec vos coordonnées et l'adresse du site manquant.