Sigh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sigh
Description de cette image, également commentée ci-après

Sigh sur scène en 2008.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau du Japon Japon
Genre musical Black metal[1], metal avant-gardiste[1], metal symphonique, metal progressif
Années actives Depuis 1990
Labels Deathlike Silence Records, Cacophonous Records, Century Media, Candlelight Records, The End Records, Wild Rags Records
Composition du groupe
Membres Mirai Kawashima
Satoshi Fujinami
Junichi Harashima
Dr. Mikannibal
You Oshima
Anciens membres Kazuki
Shinichi Ishikawa

Sigh (サイ, sai?) est un groupe de metal extrême japonais, originaire de Tokyo. Sigh est crédité comme le tout premier groupe japonais de black metal au début des années 1990 tandis que la majeure partie des groupes du genre provenaient de la Scandinavie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sigh est formé en 1990[2] à Tokyo. Pendant leur existence, ils passent d'un groupe de metal extrême traditionnel à un groupe au son plus expérimental et avant-gardiste[3] avec des éléments symphoniques. Le groupe signe au départ avec le label Deathlike Silence Records d'Euronymous et publie son premier album Scorn Defeat en 1993, peu après la mort d'Euronymous. Le label cesse alors ses activités et le groupe signe chez Cacophonous Records. En 1994, Sigh participe à la compilation Far East Gate in Inferno et effectue un split avec le groupe grec Kawir[4].

En 1995 sort le deuxième album de Sigh, Infidel Art. Le groupe publie en 1997 l'album live The Eastern Force of Evil; Live ’92–’96 et le troisième album du groupe Hail Horror Hail. En 1999, Sigh publie son quatrième album studio Scenario IV: Dread Dreams, que AllMusic compare avec Naked City de John Zorn[5]. Il y fait participer des chanteurs comme Killjoy et Necrophagia, King Fowley et Damien Montgomery de Ritual Carnage[6].

À cause de divergences d'opinion avec Cacophonous concernant les droits d'albums et de promotion, le groupe signe finalement chez Century Media Records. Avec ce label, ils publient leur album Imaginary Sonicscape en 2001, qui contient des éléments plus avant-gardistes que leurs prédécesseurs. En 2005, ils publient l'album Gallows Gallery cette fois au label Candlelight/Baphomet Records. Le groupe signe ensuite avec The End Records qui publie les albums Hangman's Hymn et Scenes From Hell et réédite les albums Gallows Gallery et Imaginary Sonicscape accompagné de nouvelles couvertures et de chansons bonus, avant de revenir chez Candlelight Records. Après son retour chez Candlelight Records, Sigh publie In Somniphobia en 2012, et annonce un dixième album, Graveward, pour début 2014. Leur chanson Inked in Blood issue de Hangman's Hymn est classé 31e dans le classement des chansons Century Metal du XXIe siècle établi par Loudwire[7]. En début 2015, le groupe publie son nouvel album, Graveward[8].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1993 : Scorn Defeat
  • 1995 : Infidel Art
  • 1997 : Ghastly Funeral Theatre
  • 1997 : Hail Horror Hail
  • 1999 : Scenario IV: Dread Dreams
  • 2001 : Imaginary Sonicscape
  • 2005 : Gallows Gallery
  • 2007 : Hangman's Hymn
  • 2010 : Scenes From Hell
  • 2012 : In Somniphobia
  • 2015 : Graveward

Démos[modifier | modifier le code]

  • 1990 : Desolation
  • 1990 : Tragedies

EPs et splits[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Requiem for Fools (EP)
  • 1994 : Sigh / Kawir (split avec Kawir)
  • 1995 : To Hell and Back – Sigh’s Tribute to Venom (compilation)
  • 1997 : Ghastly Funeral Theatre (EP)
  • 2003 : Kindred of a Dying Kind / Young Burial (split avec Necrophagia, Red Stream Records)
  • 2004 : Evilized Japan (split-EP avec Abigail)
  • 2008 : A Tribute to Venom (EP)
  • 2010 : The Curse of Izanagi (EP)

Album live[modifier | modifier le code]

  • 1997 : The Eastern Force of Evil; Live ’92–’96

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Mirai Kawashima – basse (1990-2004), chant, clavier, samples, programmation, vocodeur (depuis 1990)[2]
  • Satoshi Fujinami – batterie (1990-2004, 2008), guitare (1990-1992), basse (2004)[2]
  • Junichi Harashima – batterie (depuis 2004)[2]
  • Dr. Mikannibal – saxophone, chant (depuis 2007)[2]
  • You Oshima – guitare (depuis 2014)[2]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Kazuki Ozeki – batterie (1990)[2]
  • Shinichi Ishikawa – guitare (1992-2014)[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Sigh - discography, line-up, biography, interviews, photos », sur Spirit-of-metal.com (consulté le 14 juin 2016).
  2. a, b, c, d, e, f, g et h (en) « Sigh », sur Encyclopaedia Metallum (consulté le 1er août 2016).
  3. (en) William York, « Sigh | Biography », AllMusic (consulté le 14 juin 2016).
  4. (en) « Scorn Defeat (Deluxe Edition) », sur themetalforge.com,‎ (consulté le 1er août 2016).
  5. (en) William York, « Scenario IV: Dread Dreams Overview », sur AllMusic (consulté le 1er août 2016).
  6. (en) « Sigh », sur MusicMight (consulté le 1er août 2016).
  7. (en) « No. 31: Sigh, ‘Inked in Blood’ – Top 21st Century Metal Songs », sur Loudwire.com,‎ (consulté le 14 juin 2016).
  8. (en) « Album Review: SIGH Graveward », sur Metal Injection,‎ (consulté le 1er août 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]