Sergueï Bagapch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sergueï Bagapch
Сергеи Багаҧшь
სერგეი ბაღაფში
Сергей Багапш
Sergei Bagapsh, en 2008.
Sergei Bagapsh, en 2008.
Fonctions
2e président de la République d'Abkhazie

(6 ans, 3 mois et 17 jours)
Vice-président Raul Khadjimba
Premier ministre Nodar Khashba (en)
Alexandre Ankvab
Sergueï Chamba (en)
Prédécesseur Vladislav Ardzinba
Successeur Alexandre Ankvab
4e Premier ministre d'Abkhazie

(2 ans, 8 mois et 1 jour)
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Soukhoumi, RSS de Géorgie
(URSS)
Date de décès (à 62 ans)
Lieu de décès Moscou (Fédération
de Russie
)

Signature de Sergueï BagapchСергеи Багаҧшьსერგეი ბაღაფშიСергей Багапш

Sergueï Bagapch

Sergueï Bagapch (en abkhaze : Сергеи Багаҧшь ; en russe : Сергей Багапш ; en géorgien : სერგეი ბაღაფში) né le à Soukhoumi, en RSSA d'Abkhazie, faisant alors partie de la Géorgie soviétique, et mort le à Moscou, en Russie, est un homme politique et homme d'affaires abkhaze.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts en politique[modifier | modifier le code]

En 1972, il fait son service militaire dans l'Armée soviétique. En 1978, il est responsable de l'information au comité central du Komsomol de Géorgie, avant de devenir en 1980, premier secrétaire du comité du Komsomol pour la région d'Abkhazie. En 1982, il devient premier secrétaire du comité du parti communiste pour la région d'Ochamchira.

Le pouvoir[modifier | modifier le code]

En 1992, il est premier vice-président du soviet suprême de la République socialiste soviétique autonome d'Abkhazie qui fait sécession d'avec la Géorgie. Du à juin 1999, il est Premier ministre d'Abkhazie. Élu président de l'Abkhazie le , il entre en fonction le 12 février suivant, succédant à Vladislav Ardzinba. En 2008, à la suite de la guerre russo-géorgienne, la fédération de Russie reconnaît l'indépendance de l'Abkhazie qui est, en revanche, refusée par la grande majorité des autres pays du monde.

Bagapch est réélu président le en obtenant 59,4 % des voix face à Raul Khadjimba[1]. Il meurt le à Moscou, des complications d'une opération chirurgicale du poumon[2]. Le président russe Dmitri Medvedev présente ses condoléances en disant : « Bagapch était un fidèle partisan de l'amitié et de l'alliance avec la Russie, et il a travaillé sans relâche à approfondir les relations bilatérales étroites entre nos [deux] pays[3] ».

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il était marié et père de deux enfants.

Citation[modifier | modifier le code]

« L'Abkhazie n'a rien contre le peuple géorgien. Il n'y a pas de mauvais peuple, il n'y a pas de mauvaise nation; il n'y a que de mauvais politiciens. »

— Sergueï Bagapch, dont l'épouse est d'ethnie géorgienne

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chronicle of relevant events décembre 2009, sur rulers.org
  2. « Le président abkhaze meurt à Moscou », Le Monde,
  3. Head of Georgian rebel Abkhazia region dies in Moscow, Reuters,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :