Serge Venturini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Venturini.
Serge Venturini
Description de cette image, également commentée ci-après

Serge Venturini à 20 ans.

Naissance (61 ans)
Paris Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture français
Genres

Œuvres principales

ÉCLATS I, II, III, IV, V, VI, VII.

Compléments

Journal du transvisible ; Avant tout et en dépit de tout ; Fulguriances

Serge Venturini né le à Paris[2] est un poète français et traducteur arménien-français, surtout connu pour ses traductions, en collaboration avec son épouse Élisabeth Mouradian, du poète arménien Sayat-Nova.

Biographie[modifier | modifier le code]

Serge Venturini nait le 12 octobre 1955 à Paris dans une famille d'origine corse[3]. Sa mère, Maryse Innocenti, est alors couturière. Son père, Jean-Laurent Venturini, originaire de Rutali[4], est alors dessinateur-cartographe à l'Institut géographique national.

Après des études littéraires, Serge Venturini devient professeur de lettres et enseigne à l'étranger, détaché par le ministère des Affaires étrangères et du Développement international[5] : Liban, Maroc, Arménie, Russie puis Pologne.

Il épouse en 1990 la traductrice Elisabeth Mouradian[6].

Il revient en France en 1996, pour enseigner en banlieue parisienne. Parallèlement à l'enseignement, il commence en coopération avec sa femme à faire des traductions littéraires arménien-français.

Il écrit des poèmes depuis sa jeunesse. Un recueil Proèmes est publié en 1980, mais ce n'est que depuis 2000 qu'il publie régulièrement ses écrits poétiques, qui sont du genre Poésie philosophique, dont la série de recueils intitulée Éclats....

Il dirige depuis 2009, la collection « Lettres arméniennes »[7],[8] aux Éditions L'Harmattan.

Publications[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Traductions[modifier | modifier le code]

  • (hy) (fr) Sayat-Nova, Odes arméniennes (traduction des 47 odes), avec Élisabeth Mouradian, Éditions L'Harmattan, coll. « Poètes des cinq continents », Paris, 2006 (ISBN 2-296-01398-8).
    Livre dédié à Sergueï Paradjanov
  • (hy) (fr) Yéghiché Tcharents, Եղիշե Չարենցի, Դանթեական առասպել (1915-1916)/Légende dantesque (1915-1916), présentation, traduction de l'arménien, postface et notes de Serge Venturini avec l'aide d'Élisabeth Mouradian, Éditions L'Harmattan, coll. « Lettres arméniennes », no 2, Paris, 10 décembre 2010 (ISBN 978-2-296-13174-3).
    Livre dédié à Liu Xiaobo
  • (hy) (fr) Serge Venturini / Սերժ Վենտուրինի, Et gravir / Եւ լեռն ի վեր, traduction d'un choix de textes par Benjamin Tchavouchian, Élisabeth Mouradian, maître d'œuvre de la version arménienne bilingue (français-arménien) Hovik Vardoumian, Éditions « Fêtes », Erevan, 2008, 113 p. (ISBN 978-99941-59-42-0).
  • Hovik Vardoumian (trad. Élisabeth Mouradian, préface Serge Venturini), L'Immortel et autres nouvelles, coll. « Lettres arméniennes », Éditions L'Harmattan, Paris, 2009 (ISBN 978-2-296-10160-9)
  • Mosaïque de proses contemporaines d'Arménie, (17 auteurs publiés : Mikaël Abadjiants, Mariam Assirian, Hratch Béglarian, Nelly Chahnazarian, Vahagn Grigorian, Suzanne Haroutiounian, Alice Hovhanissian, Gourguen Khandjian, Gaguik Makhsoudian, David Mouradian, Raphaël Nahapétian, Ara Nazaréthian, Anahit Toptchian, Ara Vardanian, Karo Vardanian, Hovik Vardoumian, Hovhannès Yéranian), traductions Élisabeth Mouradian et Pierre Ter-Sarkissian, suivi de Entre effervescence et fermentation par Serge Venturini (maître d'œuvre de l'ouvrage), coll. « Lettres arméniennes », éd. L'Harmattan, Paris, mars 2012, (ISBN 9782296960589)
    Livre dédié à Yéghiché Tcharents

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Serge Venturini à la bibliothèque Isahakian », sur Le Courrier d'Erevan,‎ 12 mai, 2015 (consulté le 12 avril 2016).
  2. « Serge Venturini », Éditions L'Harmattan (consulté le 20 mars 2010)
  3. Gil Pressnitzer, « Serge Venturini - Le souffle de l’urgence », sur espritsnomades.com,‎ (consulté le 12 avril 2016)
  4. Avis de décès Jean-Laurent Venturini, 2014, Corse-Matin
  5. « Serge Venturini », sur psychaanalyse.com,‎ (consulté le 12 avril 2016).
  6. Coucounian/Armenews, « Des écrivains arméniens rencontrent la traductrice Elisabeth Mouradian et le poète français Serge Venturini », sur Nouvelles d'Arménie Magazine,‎ (consulté le 30 août 2011)
  7. « Au fil des pages », sur AYP FM,‎ (consulté le 20 mars 2011).
  8. Coucounian/Armenews, « LETTRES ARMENIENNES : une nouvelle collection des Éditions L’Harmattan », sur Nouvelles d'Arménie Magazine,‎ (consulté le 12 avril 2016)
  9. « Cumulatif 2004 », Bibliographie nationale française (consulté le 19 mai 2007)
  10. « Serge Venturini (n. 1955) », sur ACAM (consulté le 4 mars 2010).
  11. « Serge Venturini », sur Literary Ark,‎ (consulté le 12 avril 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :