Serge Gabernet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Serge Gabernet
Description de l'image Defaut.svg.
Fiche d'identité
Naissance (66 ans)
à Montréjeau (France)
Taille 1,86 m (6 1)
Surnom Gaber
Poste arrière
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
-1972
1972-1974
RC Muretain
US Montréjeau
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1974-1986Stade toulousain317 (?)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1980-1983 France14
Carrière d'entraîneur
PériodeÉquipe 
1988-1991
1991-1992
1992-1993
1994-1996
Football club villefranchois
Castres olympique
RC Muretain
US Colomiers

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Serge Gabernet (dit Gaber), né le à Montréjeau (Haute-Garonne), est un joueur de rugby à XV français, arrière en équipe de France et au Stade toulousain, de 1,86 m pour 85 kg.

Biographie[modifier | modifier le code]

La maladie l'ayant tenu éloigné des terrains après le Grand Chelem de 1981, il n'en revint que plus fort pour mener son club à la victoire dans le championnat 1985 après trente huit années de disette.

Le , il joue le deuxième match de l'histoire des Barbarians français contre Crawshay's à Clermont-Ferrand. Les Baa-Baas l'emportent 34 à 4[2]. Trois ans plus tars, le , il joue de nouveau avec les Barbarians français contre les Harlequins au Stade de Twickenham. Les Baa-Baas l'emportent 42 à 20[3].

Il est ensuite directeur technique de Toulouse, et entraîneur, entre autres de l'équipe de Villefranche-de-Lauragais où évoluait encore Didier Codorniou.

Il est actuellement professeur d'éducation physique au lycée Pierre d'Aragon de Muret. Il entraîne notamment Laetitia Salles, en section UNSS rugby, qui deviendra international française puis détentrice du record de sélections en équipe de France féminine de rugby à XV quelques années plus tard (92 sélections)[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Lauga, « Florian Fritz au Panthéon du Stade Toulousain », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le ).
  2. « Barbarian Rugby Club vs Crawshay's », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le )
  3. « Harlequins vs Barbarian Rugby Club », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le )
  4. « Mise à jour : Laëtitia Salles », sur www.ffr.fr, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative au sportVoir et modifier les données sur Wikidata :