Schwedt-sur-Oder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Schwedt-sur-Oder
Schwedt/Oder
Schwedt-sur-Oder
Vue sur la vielle ville.
Blason de Schwedt-sur-Oder
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau du Land de Brandebourg Brandebourg
Arrondissement
(Landkreis)
Uckermark
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
5 bourgs et 10 villages
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Polzehl Jürgen
Partis au pouvoir SPD
Code postal 16303
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
12 0 73 532
Indicatif téléphonique 03332
Immatriculation UM
Démographie
Population 29 920 hab. ()
Densité 150 hab./km2
Géographie
Coordonnées 53° 03′ 48″ nord, 14° 17′ 00″ est
Altitude m
Superficie 20 000 ha = 200 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Schwedt-sur-Oder

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Schwedt-sur-Oder
Liens
Site web www.schwedt.eu

Schwedt-sur-Oder (Schwedt/Oder en allemand) est une ville de la région de l'arrondissement d'Uckermark, au nord-est du land Brandebourg. Sa superficie est de 200 km2, ce qui en fait l'une des villes les plus étendues d'Allemagne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue aérienne.

La ville est située dans l'est de la région historique d'Uckermark, sur la rive gauche du fleuve Oder et au bord du parc national de la vallée de la Basse-Oder. Elle est frontalière avec la Pologne et proche de la grande ville polonaise de Szczecin.

La cité fut construite sur un sandur, terme en géologie désignant une plaine de piémont formée par les alluvions glaciaires charriées et déposées par les eaux de fonte de glaciers.


Commune[modifier | modifier le code]

Bourgs
  • Am Waldrand
  • Kastanienallee
  • Neue Zeit
  • Talsand
  • Zentrum
Villages

(Avec l'année de l'adhésion au district)

  • Blumenhagen (1993)
  • Criewen avec Vorwerk (2001)
  • Gatow (1993)
  • Heinersdorf (1974)
  • Hohenfelde avec Teerofenbrücke (2003)
  • Kummerow (1998)
  • Kunow avec Niederfelde et Vogelsangsruh (1993)
  • Stendell avec Herrenhof (2003)
  • Vierraden (2003)
  • Zützen (2001)

Histoire[modifier | modifier le code]

Le lieu dans la marche de Brandebourg fut mentionné la première fois le  ; en 1354 le margrave Louis VI le Romain le ceda aux ducs de Poméranie. Le seigneurie de Schwedt est à nouveau acquise par les margraves de Brandebourg en 1481.

Le château de Schwedt (v. 1669).

Devastée pendant la guerre de Trente Ans, notamment par les troupes suédoises de Johan Banér en 1637, la ville fut déposée en nantissement jusqu'à l'acquisition par l'électrice Sophie-Dorothée, la deuxième épouse du « Grand Électeur » Frédéric-Guillaume Ier de Brandebourg en 1670. Elle fit reconstruire l'ancien château de Schwedt en style Baroque et a également établi des immigrants huguenots qui y élevaient la culture du tabac.

À partir de 1689 jusqu'en 1788, le château fut la résidence des margraves de Brandebourg-Schwedt, une branche cadette de la maison de Hohenzollern. Pendant la grande guerre du Nord, le , le roi Frédéric-Guillaume Ier de Prusse y amena la paix avec le général russe Alexandre Danilovitch Menchikov. L'impériatrice Catherine II de Russie a séjourné au château en 1744. Sous le règne du dernier margrave Henri-Frédéric de Brandebourg-Schwedt, la ville connut une floraison d'un développement culturel remarquable.

Après la Seconde Guerre mondiale, la ville de Schwedt, située dans l'Allemagne de l'Est (RDA) devient l'extrémité occidentale de l'oléoduc Droujba mis en service en 1963. Une grande raffinerie avait été inaugrée déjà en 1960.

Démographie[modifier | modifier le code]

Schwedt/Oder:
Évolution de la population dans les limites de 2013
[1].
Année Population
1875 15 127
1890 14 709
1910 14 125
1925 13 640
1933 13 683
1939 13 512
1946 11 332
1950 12 418
1964 23 441
1971 38 211
Année Population
1981 54 933
1985 54 142
1989 55 082
1990 53 628
1991 51 923
1992 52 188
1993 51 606
1994 50 684
1995 49 371
1996 48 138
Année Population
1997 46 723
1998 45 117
1999 43 707
2000 42 261
2001 40 685
2002 39 381
2003 38 691
2004 37 940
2005 37 259
2006 36 677
Année Population
2007 35 881
2008 35 162
2009 34 586
2010 34 035
2011 31 515
2012 31 042
2013 30 539
2014 30 273
2015 30 262
2016 30 182
Année Population
2017 30 075
2018 29 920

Monuments[modifier | modifier le code]

L'ancienne église française (Berlischky-Pavillon).
  • Ancien pavillon de chasse Jagdschloss Monplaisir
  • Berlischky-Pavillon
  • Ancien mur (Stadtmauer)
  • Bain juif et cimetière
  • Grange de tabac à Vierraden
  • Château d'eau
  • Église de la Croix de Vierraden
  • Église catholique Notre-Dame de l'Assomption (1895-1898)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les sources de données se trouvent en detail dans les Wikimedia Commons Population Projection Brandenburg at Wikimedia Commons

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :