Parc national de la vallée de la Basse-Oder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’Allemagne image illustrant les réserves naturelles et autres zones protégées
Cet article est une ébauche concernant l’Allemagne et les réserves naturelles et autres zones protégées.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Parc national de la vallée de la Basse-Oder
Image illustrative de l'article Parc national de la vallée de la Basse-Oder
Paysage de la vallée de la Basse-Oder
Catégorie UICN II (parc national)
Identifiant 102224
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau du Land de Brandebourg Brandebourg
Arrondissement Arrondissement d'Uckermark
Coordonnées 53° 02′ 50″ N 14° 17′ 46″ E / 53.047222, 14.29611153° 02′ 50″ Nord 14° 17′ 46″ Est / 53.047222, 14.296111
Superficie 105,98 km2
Création 1995

Géolocalisation sur la carte : Brandebourg

(Voir situation sur carte : Brandebourg)
Parc national de la vallée de la Basse-Oder

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Parc national de la vallée de la Basse-Oder
Emplacement du parc national

Le parc national de la vallée de la Basse-Oder (Nationalpark Unteres Odertal) est un parc national du Brandebourg au nord-est de l'Allemagne dans l'arrondissement d'Uckermark qui comme son nom l'indique protège le début de la vallée de l'Oder. Sa superficie est de 165 km2. Il se trouve à la frontière de la Pologne. Du côté polonais, se trouve son pendant, le parc paysager de la vallée de la Basse-Oder, d'une superficie de 60 km2. Un conseil environnemental germano-polonais a décidé de leurs créations en 1992.

On y trouve des paysages intacts de polders. Sa faune comprend entre autres nombre d'espèces d'oiseaux protégés, comme le cygne chanteur, le râle des genêts, le combattant varié, la barge à queue noire, la guifette noire, ou encore le loriot.

On remarque aussi des martins-pêcheurs et des phragmites dont les chants sont caractéristiques. Des cigognes viennent aussi coloniser la région chaque saison, ainsi que quelques couples de cigognes noires. Les colonies de guifettes leucoptères y sont les plus importantes d'Allemagne avec une cinquantaine de couples. Parmi les oiseaux de proie, le busard cendré et le pygargue à queue blanche y trouvent un habitat favorable.

Chez les mammifères, les loutres et les castors profitent de cet environnement aquatique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]