Sassocorvaro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sassocorvaro
Sassocorvaro
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région des Marches Marches 
Province Pesaro et Urbino 
Code postal 61028
Code ISTAT 041059
Code cadastral I459
Préfixe tel. 0722
Démographie
Population 3 506 hab. (31-12-2010[1])
Densité 53 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 47′ 00″ nord, 12° 30′ 00″ est
Altitude Min. 331 m
Max. 331 m
Superficie 6 600 ha = 66 km2
Localisation
Localisation de Sassocorvaro
Géolocalisation sur la carte : Marches
Voir sur la carte administrative des Marches
City locator 14.svg
Sassocorvaro
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Sassocorvaro
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Sassocorvaro
Liens
Site web http://www.comune.sassocorvaro.pu.it/

Sassocorvaro est une commune italienne de la province de Pesaro et Urbino dans la région Marches en Italie.

Le village fait partie du territoire historique du Montefeltro.


Géographie[modifier | modifier le code]

Ce village, construit autour de la forteresse de rocca Ubaldinesca, se dresse au sommet d'une colline qui domine la vallée du Foglia[2]. Sassocorvaro est séparé du hameau de Mercatale par un lac de retenue[3], qui approvisionne la région en eau potable.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines du village de Sassocorvaro ne sont pas connues. Les premières sources écrites mentionnant le Château de Monte Rotondo situé à proximité de l’endroit actuel où se trouve le village remontent à 1061. Son centre se développe au cours des siècles suivants jusqu’en 1200. Époque où le petit bourg de castrum saxi corbari était dirigé par une famille locale fidèle aux Gibelins.

L’origine de son nom repose sur plusieurs hypothèses. Il pourrait dériver de Sasso nido dei corvi, aujourd’hui représentés dans les environs par des corneilles grises et des mouches (qui nichent respectivement sur des arbres et des niches d’anciens remparts), de Corbarius, chevalier templier présumé fondateur du bourg, ou le mot latin corbis qui signifie « panier  ».

Durant la seconde guerre mondiale, une grande partie du patrimoine artistique italien dont de nombreuses oeuvres d’art furent cachées à Sassocorvaro

Vue panoramique de Sassorcorvaro avec la forteresse Ubaldienne à gauche.

Monuments[modifier | modifier le code]

La forteresse fut construite aux environs de 1475 sur un dessin de l'architecte siennois Francesco di Giorgio Martini, au cours de ses premières de service comme architecte et ingénieur militaire du Duc Federico da Montefeltro.

  • Oratoire de la sainte Trinité et les relique du Saint Valentin des amoureux.

Selon un inventaire notarié conservé sous une forme authentique dans la curie épiscopale d’urbanie, la relique de saint Valentin martyr (crâne et autres os) fut déposée avec un certificat notarial en 1727. En 1722, l’abbé D. Gaspare Fabrini, sur la licence de l’évêque d’urbania Castelli, fut érigé et fondé l’Oratoire de la SS. Trinité, dans la terre de sassocorvaro, diocèse d’urbanie[pas clair].

Aire naturelle[modifier | modifier le code]

En aval de l’agglomération, près du hameau Mercatale, se trouve un lac artificiel qui a été construit pour l'édification d’un barrage qui interrompt le cours de la rivière Foglia. Le barrage a été construit autour des années 1950. Le bassin contient environ 6 millions de mètres cubes d’eau et sert à l’irrigation des champs cultivés en céréales, fruits et légumes, en faveur de toute la vallée du Foglia jusqu’à la ville de Pesaro. Autour du lac se trouvent de nombreuses zones boisées. Le lac n’est plus vidé pendant l’hiver pour empêcher le remplissage de débris, comme c’était le cas avant 2009. L’eau par chute est acheminée dans une turbine pour la génération d’énergie électrique et le barrage de Mercatale reste fermé toute l’année.

Personnalités[modifier | modifier le code]

  • Federico Commandino (1509–1575), humaniste et traducteur, natif de la ville ;
  • Luigi Battiferri (aux environs de 1610 – après 1682), compositeur né et mort à Sassocorvaro.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Auditore, Lunano, Macerata Feltria, Mercatino Conca, Monte Cerignone, Piandimeleto, Tavoleto, Urbino



Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. « Descrizione della città » (consulté le 13 octobre 2010)
  3. « Lago di Mercatale » (consulté le 13 octobre 2010)