Sara Daniel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sara Daniel
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Père
Mère
Michèle Bancilhon (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour

Sara Daniel, née le à Neuilly-sur-Seine[1], est une journaliste française, grand reporter et spécialiste du Moyen-Orient.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sara Daniel est la fille du journaliste Jean Daniel et de la photographe Michèle Bancilhon[2].

Elle commence sa carrière aux États-Unis. Après le 11 septembre 2001, elle devient grand reporter, couvre l’Afghanistan, puis l’Irak où elle est la correspondante du Nouvel Observateur à Bagdad.

En Irak, elle interroge Omar Hadid, un des auteurs des premières décapitations d'otages et le frère d’armes d'Abou Moussab al-Zarqaoui.

En 2006, elle obtient le prix Louis Hachette (ou prix Lagardère) pour son article Gi's dans l'enfer irakien.

Au Pakistan, fin 2008, elle rencontre l'un des talibans responsables du guet-apens contre les soldats français en Afghanistan, à Uzbin.

En 2008, elle crée une maison d'édition de livres de géopolitique, les éditions Delavilla.

En 2014, elle devient chef du service étranger du Nouvel Observateur.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Guerres intimes, de l'Afghanistan à la Syrie - éditions Flammarion,
  • Iran : La révolte verte - avec Ahmad Salamatian, éditions Delavilla,
  • Voyage au pays d’al Qaïda - Le Seuil, , traduit de l'édition originale en anglais Voyage to a stricken Land, Arcade Publishing, 2006[3]
  • Guerres d'Aujourd'hui - Pourquoi ces conflits ? Peut-on les résoudre ? - éditions Delavilla,


Références[modifier | modifier le code]

  1. (notice BnF no FRBNF15501493)
  2. Who's who in France : 2010, Levallois-Perret, Lafitte-Hébrard, , 2415 p. (ISBN 978-2-85784-050-3, lire en ligne), p. 640.
  3. « Le Devoir | Nouvelles, actualités, politique, culture et chroniques », sur www.ledevoir.com (consulté le 20 juillet 2019).

Lien externe[modifier | modifier le code]