Sara Daniel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Daniel.
Sara Daniel
Description de l'image Sara daniel arbre.jpg.
Nom de naissance Sara Daniel
Nationalité Drapeau : France Française
Profession
Autres activités

Sara Daniel est une journaliste française, grand reporter et spécialiste du Moyen-Orient.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sara Daniel est la fille du journaliste Jean Daniel et de la photographe Michèle Bancilhon[1].

Elle a commencé sa carrière aux États-Unis après un stage au Washington Post. Après le 11 septembre 2001, elle devient grand reporter, couvre l’Afghanistan, puis l’Irak où elle est la correspondante du Nouvel Observateur à Bagdad.

En Irak, elle interroge Omar Hadid, un des auteurs des premières décapitations d’otage et le frère d’armes d'Abou Moussab al-Zarqaoui.

En 2006, elle obtient le prix Louis Hachette (ou prix Lagardère) pour son article "Gi's dans l'enfer irakien"

Au Pakistan, fin 2008, elle rencontre l'un des talibans responsable du guet-apens contre les soldats français en Afghanistan, à Uzbin.

En 2008, elle crée une maison d'édition de livres de géopolitique, les éditions Delavilla.

En 2014 elle devient chef du service étranger du Nouvel Observateur

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Guerres intimes, de l'Afghanistan à la Syrie - éditions Flammarion, mars 2012
  • Iran : La révolte verte - avec Ahmad Salamatian, éditions Delavilla, octobre 2010
  • Voyage au pays d’al Qaïda - Le Seuil, octobre 2006, traduit de l'édition originale en anglais Voyage to a stricken Land, Arcade Publishing, 2006[2]
  • Guerres d'Aujourd'hui - Pourquoi ces conflits ? Peut-on les résoudre ? - éditions Delavilla, Novembre 2008

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • sur France24, interview 1 [1]
  • sur France24, interview 2 [2]