Sanaullah Zehri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sanaullah Zehri
Illustration.
Fonctions
Ministre en chef du Baloutchistan

(2 ans et 16 jours)
Gouverneur Mohammad Khan Achakzai
Prédécesseur Abdul Malik Baloch
Successeur Abdul Quddus Bizenjo
Biographie
Nom de naissance Sanaullah Khan Zehri
Date de naissance (57 ans)
Lieu de naissance Anjeera, district de Khuzdar, Baloutchistan
Nationalité pakistanaise
Parti politique Parti national baloutche (1997-2002)
Parti national (2002-2007)
Ligue musulmane du Pakistan (N) (depuis 2010)

Sardar Sanaullah Khan Zehri ou plus simplement Sanaullah Zehri (ourdou : سردار ثناء اللہ خان زہری), né à Khuzdar le 4 août 1961, est un homme politique pakistanais. Membre de la Ligue musulmane du Pakistan (N), il est devenu ministre en chef de la province du Baloutchistan le [1].

Jeunesse et éducation[modifier | modifier le code]

Sanaullah Zehri est né le 4 août 1961 à Anjeera, dans le district de Khuzdar, dans la province du Baloutchistan. Il est issu d'une tribu gurjar, minorité ethnique de la province. Son père Sardar Doda Khan Zehri était un chef tribal ayant participé au Mouvement pour le Pakistan. Sanaullah obtient un baccalauréat universitaire ès lettres de l'Université du Baloutchistan en 1983.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Sanaullah Zehri est élu à l'Assemblée provinciale du Baloutchistan lors des élections législatives de 1988 et devient ministre dans le gouvernement local. Il est réélu lors des élections de 1990. En 1997, il rejoint le Parti national baloutche puis est élu sénateur la même année[2].

Lors des élections législatives de 2002, il est élu député à l'Assemblée nationale sous l'étiquette du Parti national. Ce dernier décide cependant de boycotter les élections suivantes de 2008, choix contesté par Sanaullah Zehri qui se présente sous une étiquette dissidente. En janvier 2010, il rejoint la Ligue musulmane du Pakistan (N)[3].

Lors des élections législatives de 2013, il se présente sous cette nouvelle étiquette dans la première circonscription de Khuzdar à l'Assemblée provinciale du Baloutchistan et est élu avec 45 % des voix[4]. Alors que son parti gagne au niveau national, il forme dans la province une coalition avec le Parti national et le Pukhtoonkhwa Milli Awami Party. Les accords dit de « Murree » prévoient le partage du pouvoir dans la province, Abdul Malik Baloch occupant le poste de ministre en chef lors de première la moitié de la législature puis Sanaullah Zehri pour la seconde[5]. Ainsi, il prend ses fonction de chef du gouvernement local le 24 décembre 2015.

À six mois de la fin de son mandat, la coalition au pouvoir dans la province éclate suite à de nombreuses défections au sein de la Ligue musulmane du Pakistan (N). Sanaullah Zehri démissionne le 9 janvier 2018 alors qu'il est menacé par une motion de censure et est remplacé par Abdul Quddus Bizenjo. Il est l'un des rares hommes politiques de la province à rester fidèle à la Ligue et devient même le seul membre de ce parti à l'Assemblée du Baloutchistan après les élections législatives de 2018, étant réélu de justesse dans sa circonscription avec 34,2 % des voix contre 34,1 % pour le candidat du Muttahida Majlis-e-Amal[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Irfan Haider, « Sanaullah Zehri nominated next chief minister of Balochistan », sur Dawn, (consulté le 23 juillet 2016)
  2. (en) Member Profile sur pabalochistan.gov.pk
  3. (en) Sanaullah Zehri, Qadir Baloch join PML-N sur Dawn.com, le 6 janvier 2010
  4. (en) General Election 2013 sur le site de la Commission électorale du Pakistan
  5. (en) Qamar Zaman, « Balochistan CM Dr Abdul Malik Baloch to submit resignation today », sur The Express Tribune, (consulté le 23 juillet 2016)
  6. (en) PB 38 Khuzdar 1 sur geo.tv

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]