Samuel Ullman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ullman.
Samuel Ullman
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
BirminghamVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Temple Emanu-El (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Samuel Ullman (né le 13 avril 1840 à Hechingen en Allemagne - mort le 21 mars 1924 à Birmingham dans l'Alabama) est un poète et homme d'affaires américain.

Il est aujourd'hui principalement connu pour son poème Youth : c'était le favori du général Douglas MacArthur, qu'il avait notamment accroché sur le mur de son bureau à Tokyo quand il est devenu commandant suprême des forces alliées au Japon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1840 à Hechingen, Hohenzollern, de parents juifs, Ullman a immigré avec sa famille en Amérique pour échapper à la discrimination à l'âge de onze ans. La famille s'installe à Ullman Port Gibson, Mississippi. Après avoir brièvement servi dans l'armée confédérée, il est devenu un résident de Natchez, Mississippi. Là, Ullman se marie et lance une entreprise. Il est conseiller municipal, membre de la commission locale de l'éducation.

En 1884, Ullman s'installe dans la jeune ville de Birmingham, en Alabama, et intègre immédiatement la première commission municipale de l'Éducation. Au cours de ses dix-huit ans de service, il a plaidé pour des avantages éducatifs pour les enfants noirs semblables à ceux prévus pour les blancs. En plus de ses nombreuses activités communautaires, Ullman a aussi été président, puis rabbin laïc de la congrégation de réforme de la ville, au Temple Emanu-El. Souvent controversé, mais toujours respecté, Ullman a laissé sa marque sur la vie religieuse, éducative, et sur les communautés de Natchez et Birmingham.

Dans sa retraite, Ullman trouve plus de temps pour l'une de ses passions favorites : écrire des lettres, des essais et des poésies. Ses poèmes et ses essais poétiques couvrent des sujets aussi variés que l'amour, la nature, la religion, la famille, le "mode de vie pressé d'un ami", et le style de vie "jeune".

C'est le général Douglas MacArthur qui a facilité la popularité d'Ullman en tant que poète : il a encadré une copie du poème de Ullman « Être jeune » et l'a accrochée sur le mur de son bureau à Tokyo ; il a aussi souvent cité le poème dans son discours. Grâce à l'influence de MacArthur, le peuple japonais a découvert « Être jeune » et s'est intéressé à l'auteur du poème.

Le 21 mars 1924, Samuel Ullman meurt à Birmingham dans l'Alabama.

En 1994, l'Université d'Alabama à Birmingham et l'américano-japonaise "Society of Alabama" a ouvert le Musée Samuel Ullman dans le quartier Sud de Birmingham. Le musée est situé dans l'ancienne résidence d'Ullman et est géré par l'Université d'Alabama à Birmingham.

Hommage[modifier | modifier le code]

  • Philippe de Dieuleveult s'inspirera du texte « Être jeune » pour donner un sens à sa vie. Il en fait mention dans son autobiographie J’ai du ciel bleu dans mon passeport, et il récitera également ce texte dans l'émission Champs-Élysées[1].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]