Samgar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Samgar
Illustration.
Samgar tue les Philistins
Miniature d'un manuscrit du Speculum humanae salvationis, vers 1360, ULB Darmstadt, Hs 2505.
Titre
Troisième juge d'Israël
Prédécesseur Ehud
Successeur Débora
Biographie
Nom de naissance שמגר בן־ענת
Nationalité Israélite
Père Anath

Samgar (hébreu : שַׁמְגַּר בֶּן עֲנָת, shamgar ben anath) est un juge d'Israël cité dans le Livre des Juges.

Récit biblique[modifier | modifier le code]

La judicature d'Ehud offre une période de paix de quatre-vingts ans[1]. À sa mort, le peuple d'Israël fait à nouveau ce qui déplaît à Dieu et tombe sous le joug des Philistins.

Samgar, fils d'Anath, succède à Ehud. Il tue 600 Philistins avec un aiguillon à bœufs et libère ainsi le peuple d'Israël[2].

Débora lui succède comme juge d'Israël[3].

L'Encyclopédie Juive suspecte Samgar d'être un oppresseur étranger des Israélites plutôt qu'un juge de ce peuple. Il semblerait qu'il porte le nom hittite Sangara, un roi de Karkemish et d'autre part, Anath, est une déité cananéenne. La locution "fils d'Anath" pourrait être un titre purement royal.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :