Sahbi Atigue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sahbi Atigue
Illustration.
Portrait de Sahbi Atigue
Fonctions
Député de la circonscription de l'Ariana
En fonction depuis le
Élection 26 octobre 2014
Groupe politique Ennahdha
Président du groupe Ennahdha à la 2e assemblée constituante tunisienne
Constituant de la circonscription de l'Ariana
Élection 23 octobre 2011
Groupe politique Ennahdha
Biographie
Date de naissance (58 ans)
Lieu de naissance Matmata, Tunisie
Nationalité tunisienne
Parti politique Ennahdha
Diplômé de Université Zitouna

Sahbi Atigue (arabe : الصحبي عتيق), né le 14 août 1959[1] à Matmata, est un homme politique tunisien membre du mouvement islamiste Ennahdha.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il passe son enfance entre Matmata, Tunis et Gabès où son père est boulanger[1]. Il obtient un baccalauréat scientifique et technologique puis étudie à la faculté de mathématiques et de sciences de Tunis[1]. Par la suite, il décroche une licence de théologie à l’université Zitouna en 1985 ; son DEA porte sur l’œuvre de Mohamed Tahar Ben Achour[1].

Il s’engage politiquement auprès de la Jamâa Al-Islamiya en 1975, puis auprès du Mouvement de la tendance islamique, devenu Ennahdha. Il est emprisonné une première fois en 1987 mais fait partie des bénéficiaires de l’amnistie générale du 7 novembre 1987[1]. Membre dirigeant d'Ennahdha en 1991, membre du bureau exécutif et directeur de l'organe Al Fajr (ar), il passe seize ans et huit mois en prison : arrêté le 22 mars 1991 et torturé à Borj Erroumi (Bizerte), il est condamné en août 1992 à la prison à vie par le tribunal militaire de Bouchoucha et incarcéré pendant quinze ans dans les prisons du 9-Avril à Tunis, de Borj Erroumi, de Nadhour, de Mahdia et de Borj El Amri, dont quatre ans en isolement individuel, sa peine étant réduite cinq fois, à 21 ans de prison[2].

Après la révolution du 14 janvier 2011, il se présente à l'élection de l'assemblée constituante, tenue le 23 octobre 2011. Tête de liste de son parti dans la circonscription de l'Ariana, il fait alors partie des huit élus. Après la séance inaugurale de l'assemblée, le 22 novembre, il est désigné pour présider le groupe parlementaire d'Ennahdha. Le 19 janvier 2012, il demande à son groupe de quitter la salle sans l'autorisation du président de l'assemblée, Mustapha Ben Jaafar[3].

Il est élu à l'Assemblée des représentants du peuple lors des élections du 26 octobre 2014.

Il est marié et père de trois enfants[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (fr) Profil de Sahbi Atigue (Marsad)
  2. Collectif, La torture en Tunisie. 1987-2000. Plaidoyer pour son abolition et contre l'impunité, éd. Le Temps des Cerises, Paris, 2000, p. 34
  3. (fr) « Protestant contre Ben Jaâfar, les élus d'Ennahdha quittent l'Assemblée », Business News, 20 janvier 2012