Borj El Amri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amri.
Borj El Amri
Administration
Pays Drapeau de la Tunisie Tunisie
Gouvernorat La Manouba
Délégation(s) Borj El Amri
Maire Mohamed Sofian Ben Fedha[1],[2]
Démographie
Population 6 519 hab. (2014[3])
Géographie
Coordonnées 36° 42′ 47″ nord, 9° 52′ 58″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tunisie

Voir la carte administrative de Tunisie
City locator 14.svg
Borj El Amri

Géolocalisation sur la carte : Tunisie

Voir la carte topographique de Tunisie
City locator 14.svg
Borj El Amri

Borj El Amri ou Bordj El Amri (arabe : برج العامري) est une ville située à une trentaine de kilomètres au sud-ouest de Tunis. Elle constitue une étape sur la route nationale 5 en direction de Medjez el-Bab.

Rattachée au gouvernorat de la Manouba, elle constitue une municipalité comptant 6 519 habitants en 2014[3] ; elle est aussi le chef-lieu d'une délégation.

Créée par décret beylical du 17 décembre 1904, elle naît sous la forme d'un village où s'installent des colons français pratiquant la culture des céréales et la viticulture. Elle s'appelle alors Massicault en hommage à Justin Massicault, résident général de France en Tunisie du 23 novembre 1886 au 5 novembre 1892. Au départ des derniers Français en 1961, elle prend le nom de Borj El Amri en rapport avec une ancienne forteresse (borj).

Aujourd'hui, elle est connue pour abriter l'École de l'aviation, créée dans les années 1960, qui y utilise un aérodrome. Elle est également connue pour accueillir une prison civile citée pour l'utilisation de la torture[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Décret du 24 juin 2011 portant modification du décret du 8 avril 2011 relative à la nomination des délégations spéciales dans certaines communes du territoire tunisien, Journal officiel de la République tunisienne, n°47, 28 juin 2011, p. 1073
  2. Décret du 27 septembre 2012 modifiant le décret du 24 juin 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire tunisien, Journal officiel de la République tunisienne, n°78, 2 octobre 2012, pp. 2236-2237
  3. a et b (ar) « Populations, logements et ménages par unités administratives et milieux » [PDF], sur census.ins.tn (consulté le 19 novembre 2017)
  4. « Tunisie - Prison Borj El Amri : Plus d'une centaine grévistes de la faim… le ministère de la Justice précise », sur businessnews.com.tn, (consulté le 19 novembre 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]