Saas-Balen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saas-Balen
Saas-Balen
Blason de Saas-Balen
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton du Valais Valais
District Viège
Localité(s) Bidermatten, Neidergut
Président(e) Bruno Kalbermatten
NPA 3908
N° OFS 6289
Démographie
Population
permanente
349 hab. (31 décembre 2017)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 09′ 12″ nord, 7° 55′ 39″ est
Altitude 1 483 m
Superficie 30,18 km2
Divers
Langue allemand
Localisation
Localisation de Saas-Balen
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton du Valais

Voir sur la carte administrative du Canton du Valais
City locator 14.svg
Saas-Balen

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Saas-Balen

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Saas-Balen
Liens
Site web www.saasbalen.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Saas-Balen est une commune suisse du canton du Valais, située dans la vallée de Saas et dans le district de Viège.

Patrimoine bâti[modifier | modifier le code]

Église circulaire de Saas Balen

Ancienne église paroissiale de l’Assomption de la Vierge (Maria Himmelfahrt) est l’une des constructions baroques les plus originales de Suisse[3]. Construite de 1809-1812 par Johann Joseph Andenmatten, elle perd en 1958 sa fonction d’église paroissiale et est restaurée en 1993-1994. Son plan très original intègre deux cylindres imbriqués formant le chœur et la nef. Le mobilier, en partie récupéré de l’église précédente, est lui aussi remarquable, avec son maître-autel richement sculpté inspiré de la chapelle Ringacker de Loèche, avec un groupe illustrant l’Assomption de Marie, les apôtres devant le tombeau vide, et divers saints, de 1744. A gauche, autel rococo avec la figure de saint Joseph, vers 1780-1790[3].

Nouvelle église paroissiale «Zum kostbaren Blut», bâtiment allongé élevé en 1956-1959 par Max Kopp, architecte, avec peintures murales de Werner Zurbriggen[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidente permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le sexe, l'état civil et le lieu de naissance, en 2017 », sur Office fédéral de la Statistique.
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. a b et c Guide artistique de la Suisse : Fribourg, Freiburg, Valais, Wallis, vol. 4b, Berne, Société d'histoire de l'art en Suisse, , 604 p. (ISBN 978-3-906131-99-3), p. 516.

Sur les autres projets Wikimedia :