SCP: Containment Breach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

SCP
Containment Breach
Image illustrative de l'article SCP: Containment Breach

Développeur Joonas Rikkonen (« Regalis »)
Concepteur Joonas Rikkonen (« Regalis »)
Musique Kevin Macleod, Tim Morrison, FireFox, Omniary et Slagar

Début du projet Début Mars/avril 2012
Date de sortie 15 avril 2012

« SCP:Containement Breach »

Version (en)1.3.11
Genre Survival horror
Mode de jeu Un joueur, multijoueur en Local Area Network via un mod non officiel
Plate-forme Microsoft Windows
Média Téléchargement
Langue Anglais, mais des traductions existent
Contrôle Clavier, souris

Moteur Blitz3D Engine avec les extensions « FastLibraries »[1]

SCP: Containment Breach est un jeu vidéo de type survival horror en vue subjective, développé en Blitz Basic par Joonas Rikkonen. Ce jeu est inspiré de certaines histoires de la « Fondation SCP ».

Le joueur incarne D-9341, un membre du personnel de classe D, communément appelé « Classe D », c'est-à-dire un cobaye pour l'organisation secrète qu'est la Fondation SCP, cobaye qui est souvent un prisonnier condamné à mort.

La Fondation[modifier | modifier le code]

La Fondation SCP est une organisation internationale ultra-secrète fictive. Elle travaille en collaboration étroite (mais largement unidirectionnelle) avec tous les grands gouvernements de ce monde. Objets et spécimens venus d'autres planètes, d'autres époques et d'autres réalités, reliques maudites, êtres surnaturels… Toutes ces choses et bien d'autres encore doivent être capturées et étudiées. L'ampleur et l'importance de la tâche sont telles qu'elle en supplante la morale commune. Ainsi, une mesure particulièrement efficace fut la mise en place du « personnel de classe D ». Meurtriers, violeurs et voleurs de tous horizons contribuent désormais à la sauvegarde de l'espèce, en aidant nos chercheurs à quantifier précisément la menace qui pèse sur elle[2],[3].

La Fondation classe les objets et/ou entités qu'elle capture selon quatre « classes », chacune représentant le niveau de difficulté de confinement de l'objet ou de l'entité.

Actuellement, trois de ces classes sont présentes dans le jeu :

Sûr(s) / Safe : Les objets de type Sûr sont aisément mis en quarantaine et facilement étudiés. Cependant, même les objets Sûrs peuvent présenter un danger s'ils sont mal manipulés.

Euclid(e) : De par leur nature dangereuse, les objets de classe Euclid(e) ne sont pas facilement mis en quarantaine et encore moins étudiés. Le confinement d'objets de classe Euclid(e) est difficile ou peu fiable, et ils peuvent constituer un danger pour tout le personnel lors de leur manipulation. De manière générale, tout objet manifestant une conscience, un comportement autonome ou une quelconque sapience est classé directement en classe Euclid(e) au minimum.

Keter : Les objets de classe Keter sont les objets les plus dangereux et sont actuellement désignés par la Fondation comme « objets de nature hostile à toute forme de vie ». Ils sont impossibles à maintenir en quarantaine de façon fiable.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la suite de nombreuses attaques sur de nombreux sites de la Fondation (notamment les sites 14, 21, 32 et 49), de nombreux SCP Euclid(e) et Keter furent relocalisés vers un site inconnu. Juste après, une nouvelle force d'intervention mobile, Epsilon-11 (« Nine-Tailed Fox ») a été créée pour protéger ce nouveau site en toutes circonstances.

Le jeu commence dans une cellule ouverte rapidement par un garde qui se trouve être l'agent Ulgrin. Celui-ci somme le joueur de le suivre. S'il refuse, il lui demandera une deuxième fois de venir. Si le joueur persiste à rester, le garde l'enfermera dans sa cellule puis activera les vannes de gaz dans la salle pour empoisonner et tuer le joueur. En revanche, si le joueur accepte, le garde le conduira jusqu'à la chambre de confinement de l'objet SCP-173 : une sculpture qui tue le joueur par une fracture fatale cervicale lorsqu'il détourne le regard.

En vérité, le joueur prend part à une expérience sur l'objet « SCP » qui tourne mal. En effet, l'installation subit une panne de courant provoquée par l'objet SCP-079 : un ordinateur conscient qui a pris le contrôle du site à l'insu de ses occupants. Pendant que le joueur ainsi que les deux Classe-D sont dans la pièce, le contrôle des portes et l’électricité commencent à mal fonctionner. Une défaillance du confinement de plusieurs SCP Euclid(e) et Keter se produit peu de temps après dans le site tout entier, libérant tous les objets SCP dans l'installation. Le joueur doit parvenir à l'une des deux sorties vivant, la Gate A (Porte A) ou la Gate B (Porte B). Les fins du jeu sont différentes et il en existe plusieurs pour chacune des sorties. Ces fins varient en fonction des actions du joueur dans le site et dans l'une des deux portes.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

L'objectif principal est de guider D-9341 (le joueur) dans l'installation générée procéduralement en essayant de s'échapper de toutes les situations rencontrées.

Le jeu intègre un système de barre de progression qui indique le clignement des yeux. Ce paramètre est important puisque le sujet SCP-173 se rapproche du joueur à chaque clignement des yeux. Certaines situations telles qu'une zone remplie de gaz peuvent accélérer le clignement des yeux qui aura pour effet de voir la créature se rapprocher plus vite. Il est possible de cligner ou de fermer les yeux en appuyant sur la barre espace qui peut être utile dans certains cas de figure.

Le gaz de décontamination apparaît partout dans le jeu et provoque un clignement des yeux plus rapide. Le joueur doit porter un masque à gaz pour éviter de se brûler les yeux. Tandis que les effets du gaz se dissipent, SCP-173 a tendance à apparaître près de l'endroit où se trouve le gaz.

D-9341 peut sprinter, s'accroupir et son inventaire peut contenir jusqu'à 10 objets.

Le sprint est nécessaire quand vous êtes poursuivi par SCP-049 ; SCP-106 ; SCP-096 ou SCP-939 et vous accroupir vous permet d'être moins repérable face aux SCP-939.

Une des autres caractéristiques principales du jeu est que les cartes sont générées aléatoirement.

L'installation est divisée en trois zones :

  • la zone de confinement légère : permet de confiner les sujets SCP pouvant être aisément confinés ;
  • la zone de confinement lourde : permet de confiner les sujets SCP n'étant pas facilement contenus. Elle est principalement constituée de tunnels ;
  • la zone d'entrée : c'est la zone d'administration. Elle est principalement composée de bureaux mais surtout des Portes A et B.

Chacune de ces zones est séparée par un point de contrôle. L'aventure du joueur commence dans la zone de confinement légère.

En chemin, le joueur peut trouver une large variété d'objets :

  • Un masque à gaz qui peut protéger vos yeux du gaz ;
  • Des batteries qui peuvent être utilisées pour faire fonctionner des appareils électroniques éparpillés partout dans l'installation ;
  • Des cartes magnétiques allant des accès de niveau de sécurité 1 à 5 qui peuvent ouvrir des portes de sécurité plus haute jusqu'au niveau Omni (qui peut-être une référence au musicien Omniary), qui ouvre toutes les portes du jeu ;
  • Des trousses de premiers secours qui peuvent guérir des blessures ;
  • Un S-Navigator qui peut être utilisé pour voir les pièces de l'installation ;
  • Une radio qui peut prendre des transmissions sur des chaînes différentes ;
  • Des gouttes pour les yeux, qui peuvent ralentir votre clignement des yeux (utile pour fuir SCP-173 plus facilement, ou pour ralentir les effets du gaz de décontamination).

Quelques SCP présent sur le Site-[DONNÉES SUPPRIMÉES][modifier | modifier le code]

il existe plusieurs objets SCP différents:

- SCP-173 : (Euclid(e)) C'est le premier SCP que le joueur rencontre dans le jeu. C'est une statue blanche avec de la peinture sur la tête. Si SCP-173 est observé physiquement, il ne bougera pas. Si le contact visuel est rompu (même par un clignement d'oeil), il se déplacera très rapidement vers l'entité vivante la plus proche pour lui briser la nuque. (l'apparence de la statue est basé sur la sculpture "Untitled 2004" d'Izumi Kato)

- SCP-049 : (Euclid(e)) Une entité humanoïde ressemblant aux "Docteurs de la Peste" du XVème ou XVIème siècle en Europe. Il peut tuer les humains par simple contact physique et pratiquer sur ses victimes une chirurgie incomprise pour les ramener à la vie en tant que zombies (nommés SCP-049-2).

- SCP-035 : (Keter) Un masque poussant toute personne à proximité de celui-ce à le porter. Toute personne portant le masque tombe en état de mort cérébrale et voit son corps pourrir rapidement alors qu'il est contrôlé par le masque.

- SCP-008 : (Euclid(e)) Une souche de virus confinée et étudié par la Fondation. Tout humain infecté par ce virus y succombera lentement pour ensuite se réanimer sous forme de zombie pouvant propager le virus.

- SCP-096 : (Euclid(e)) Une entité humanoïde de plus de deux mètres de haut. Si son visage est observé de n'importe quelle façon, il s'enragera, et se déplacera rapidement à la position de l'observateur pour le tuer violemment.

- SCP-106 : (Keter) Une entité humanoïde semblant être un vieil homme dans un stade avancé de décomposition pouvant traverser n'importe quelle matière. Il chasse lentement mais sûrement le joueur de temps à autre. Après avoir attrapé une proie, il emmène celle-ci dans sa "dimension de poche".

- SCP-513 : (Euclid(e)) Cloche rouillée qui, lorsqu'elle émet un son, donne des visions de plusieurs humanoïdes nommés SCP-513-1 à quiconque assez proche de la cloche pour l'entendre.

- SCP-012 : (Euclid(e)) Une partition manuscrite incomplète d'une oeuvre musicale. Cette partition crée une démence chez quiconque s'en approche, au point de vouloir terminer la mélodie par tous les moyens, généralement avec son propre sang après avoir utilisé tous les objets alentours permettant d'écrire, au point de se laisser mourir.

- SCP-079 : (Euclid(e)) Un vieil ordinateur doté d'une intelligence artificielle sophistiquée ne cessant d'évoluer malgré la capacité de calcul et de mémoire faible de son support actuel. Il a pris le contrôle du site et fermera/ouvrira les portes pour entraver votre progression.

- SCP-294 : (Euclid(e)) Une machine à café se trouvant à la cafétéria de la Fondation. Il peut distribuer des boissons comme de l'eau, le café, le soda, la lave... Ce que l'utilisateur demande sera distribué, seulement si la substance demandée existe à l'état liquide.

-SCP-682 : (Keter) Une grande créature vaguement reptilienne d'origine inconnue. Elle semble être extrêmement intelligente, et a été observée discutant de manière complexe avec SCP-079 au cours de leur bref contact. SCP-682 semble vouer une haine à toute forme de vie, et l'a exprimé dans plusieurs interviews au cours de son confinement. On peut l'observer et l'entendre brièvement lors de certaines fins.

-SCP-914 : (Safe) Une machine complexe pouvant améliorer ou détériorer n'importe quel objet inséré à l'intérieur selon la configuration choisie (Rough, Coarse, 1:1, Fine, Very Fine), indispensable à la progression du joueur.

-SCP-420-J : (Safe) Un joint.

-SCP-990 : (Keter) Un humanoïde apparaissant dans un écran de chargement de début avant que D-9341 se réveille. Note: Avant le réveil de D-9341, une phrase écrite en lettres et en nombres changeant ses caractères se trouve en bas de la représentation de SCP-990.

Développement[modifier | modifier le code]

Après la création de SCP-087 B[4](inspiré de SCP-087 par Haversine), Regalis souhaitait faire une « amélioration » du jeu en se basant sur des histoires en y incluant d'autres SCP tout en gardant le même moteur (même s'il changea plus tard).

Court-métrage[modifier | modifier le code]

Une adaptation cinématographique du jeu est en cours de réalisation, et portera le nom de Containment Breach: Run. Réalisé par Gage Allen, le film sera un court-métrage de 20 à 30 minutes environ en plus d'être un préquel du jeu et racontera l'histoire d'un concierge, Jim Gonzales, travaillant à la Fondation.

Des trailers du court-métrage sont visibles sur YouTube.

La date de sortie du court-métrage est à ce jour encore indéterminée.


Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fast Libraries.
  2. (en) À propos de la fondation SCP.
  3. « La Fondation - Fondation SCP », sur fondationscp.wikidot.com (consulté le 4 janvier 2016).
  4. (en) SCP-087B.