S.O.S. soucoupes volantes !

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
S.O.S. soucoupes volantes !
25e histoire de la série Les Aventures de Buck Danny
Scénario Jean-Michel Charlier
Dessin Victor Hubinon

Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Langue originale Français
Éditeur Dupuis
Première publication no 1005 de Spirou (1957)

S.O.S. soucoupes volantes ! est la vingt-cinquième histoire de la série Les Aventures de Buck Danny de Jean-Michel Charlier et Victor Hubinon. Elle est publiée pour la première fois dans le journal Spirou du no 1005 au no 1026. Puis est publiée sous forme d'album en 1959.

Univers[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Contexte historique[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

Outre les trois protagonistes habituels de la série, l'épisode met en scène une demi-douzaine d'as de l'aéronautique navale de l'US Navy. Triés sur le volet, ces pilotes forment un squadron occasionnel (indicatif "Zero") destiné à tester les prototypes d'un appareil à décollage vertical. Il s'agit de :

  • Slim Holden, lieutenant de vaisseau (présenté comme capitaine), futur personnage récurrent de la série, et dont c'est la première apparition,
  • Alcock, lieutenant de vaisseau (du squadron 3 de l'USS Coral Sea[1]) ; si cette numérotation (#3) a un sens, ce squadron est plausiblement le VA-106,
  • Marklin, lieutenant de vaisseau (de la base aéronavale de Guam[2]),
  • Charlie Lester, lieutenant (USAF)[3],
  • Tedder, sergent (USAF) (instructeur à la base de Boston[4],[5]).

Parmi les personnages non pilotes se trouvent :

  • le contre-amiral Craig, autorité navale embarquée sur le porte-avions USS Forrestal (CVA-59),
  • Steve Murdock, concepteur des prototypes,
  • Sam Murphy, ingénieur-chef et directeur des essais.

Interviennent également dans l'aventure : l'épouse de Charlie Lester (Muriel), son fils (Charlie Jr.) et la mère du pilote. Initialement présentée comme telle (planche S.V.6., case C1) cette dernière devient ensuite la mère de Muriel (planche S.V.11, case A2, et planche S.V.12, case A1) et donc la belle-mère du pilote.

Au tout début de l'épisode, un personnage réel est brièvement mis en scène : l'acteur Marlon Brando (planche S.V.3., case B2).

Avions[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Revues[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. entre mi-1956 et le début de 1957, le Coral Sea (alors déployé en Méditerranée, dans la Sixième Flotte) embarquait neuf squadrons, dont trois dotés de chasseurs (donc ceux auxquels Alcock est susceptible d'avoir appartenu) : le VF-11 doté de chasseurs F2H-4 Banshee, le VF-103 et le VA-106, tous deux dotés de chasseurs bombardiers F9F-8B Cougar
  2. L'île de Guam abritait effectivement une NAS (Naval Air Station) nommée NAS Agana, construite (à leur propre profit) par les Japonais pendant la Seconde Guerre mondiale
  3. que l'on peut supposer détaché par l'Air Force auprès de la marine
  4. Il existe en effet une base aérienne militaire (AFB) à proximité de Boston, Ma. Au milieu des années 1950 — époque où se déroule le récit — elle portait le nom de Laurence G. Hanscom Field. Elle abritait alors le 89th Fighter-Bomber Wing
  5. La participation de ce 'simple' sergent (qui plus est, de l'US Air Force), est peu vraisemblable : un jeune sous-officier (même instructeur de vol) aurait difficilement été détecté au sein de l'armée de l'Air (puis sélectionné et recruté) par la marine pour y exercer le rôle éminent de pilote d'essai ; autre anomalie : Tedder arbore sur son képi un écusson de d'officier