Sœurs missionnaires du Sacré-Cœur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sœurs missionnaires du Sacré-Cœur
Ordre de droit pontifical
Approbation diocésaine 14 décembre 1880
par Mgr Gelmini
Approbation pontificale 19 mars 1888
par Léon XIII
Institut congrégation religieuse
Type apostolique
But aide aux migrants, malades du sida et enfants des rues
Structure et histoire
Fondation 14 novembre 1880
Codogno
Fondateur Françoise-Xavière Cabrini
Abréviation M.S.C
Site web (it), (en), (es), (pt) site officiel
Liste des ordres religieux

Les sœurs missionnaires du Sacré-Cœur (en latin : Institutum Missionalium Virginum à Sacro Corde Jesu) sont une congrégation religieuse féminine hospitalière de droit pontifical.

Historique[modifier | modifier le code]

La congrégation est fondée à Codogno le 14 novembre 1880 par Françoise-Xavière Cabrini (1850-1917) avec le soutien de Dominique Marie Gelmini, évêque de Lodi : initialement dédiée à l'assistance aux orphelins, Mère Cabrini organise un institut pour l'apostolat missionnaire en faveur des émigrés italiens. En 1889, à la demande de Jean-Baptiste Scalabrini, elle ouvre sa première maison à New York.

La communauté est érigée en institut religieux de droit diocésain le 14 décembre 1880 et le 12 août 1881, l'évêque approuve les constitutions religieuses élaborées par Cabrini. L'institut reçoit le décret de louange le 19 mars 1888, il est définitivement approuvé par le Saint-Siège le 12 juillet 1907.

Activités et diffusion[modifier | modifier le code]

Les sœurs missionnaires du Sacré-Cœur de Jésus se consacrent à l'assistance aux migrants, en particulier aux pauvres et aux nécessiteux, à la prise en charge des malades du sida et à l'assistance aux enfants des rues au Brésil.

Elles sont présentes en :

De 1926 à 1951, quelques sœurs missionnaires du Sacré-Cœur de Jésus furent actives en Chine, dans le Henan et le Zhejiang.

La maison généralice se trouve à Rome.

Au 31 décembre 2005 , la congrégation comptait 408 religieux répartis dans 84 maisons.

Notes et références[modifier | modifier le code]