Série spectrochimique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la chimie image illustrant la physique
Cet article est une ébauche concernant la chimie et la physique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (septembre 2013).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes.

Les écarts correspondant aux séparations énergétiques de l'orbitale d d'un ion métallique donné sont fonction de la nature des ligands liés par coordinence autour du métal. Des études approfondies de spectres d'un grand nombre de complexes ont démontré que les ligands peuvent être classés par ordre de leur aptitude à causer des séparations énergétiques de l'orbitale d. Cet ordre, communément appelée Série spectrochimique), pour certains ligands courants est :

I < Br < S2− < SCN < Cl < NO3 < N3 < F < OH < C2O42− ≈ H2O < NCS < CH3CN < py (pyridine) < NH3 < en (éthylènediamine) < bipy (2,2-bipyridine) < phen (1,10-phénanthroline) < NO2 < PPh3 < CN < CO

Référence[modifier | modifier le code]

  • Shriver, D.F. et P.W.Atkins, Chimie inorganique, 3e édition, DeBoeck Université, 2001, p. 228.