Série de Kempner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kempner (homonymie).
image illustrant les mathématiques
Cet article est une ébauche concernant les mathématiques.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La série de Kempner est une série obtenue à partir de la série harmonique en excluant tous les termes dont le dénominateur, exprimé en base dix, contient le chiffre 9. La somme des termes de cette série s'écrit :

où le prime signifie que n ne prend que les valeurs dont le développement décimal ne contient pas de 9.

Son intérêt réside dans le fait que contrairement à la série harmonique, elle converge. Ce résultat fut démontré en 1914 par Aubrey J. Kempner (de)[1]. La preuve est élémentaire : le nombre d'entiers à n chiffres, dont le premier est compris entre 1 et 8 et les n − 1 suivants entre 0 et 8, est 8(9n−1), et chacun d'eux est minoré par 10n−1, donc la série est majorée par la série géométrique

Sa valeur approximative[2] est 22,92.

La preuve de convergence est la même en remplaçant 9 par tout autre chiffre et la base dix par toute autre base, et la généralisation à toute suite finie de chiffres de longueur autre que 1 s'en déduit facilement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Kempner series » (voir la liste des auteurs).

  1. (en) A. J. Kempner, « A Curious Convergent Series », Amer. Math. Monthly, vol. 21, no 2,‎ , p. 48-50.
  2. Suite A082838 de l'OEIS.

Articles connexes[modifier | modifier le code]