Sébastien Franck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Franck.
Sébastien Franck
Die guldin Arch (1538)
Sprichwörter, Schöne, Weise Klugredenn. Darinnen Teutscher und anderer Spraachen Höfflichkeit, Zier, Höhste Vernunfft und Klugheit... (1955)

Sébastien Franck (ou Sebastian Franck), né en 1499 à Donauworth (Bavière) et mort en 1542, est un historien, homme de lettres, géographe, compilateur de sentences et réformateur protestant allemand.

Vie et œuvre[modifier | modifier le code]

Sébastien Franck incarne une position radicale dans l'histoire de la liberté de conscience[1].

Il est considéré comme le plus important écrivain mystique du XVIe siècle. La tournure libertaire de ses conceptions débouche sur une exaltation de l'individu où l'esprit religieux n'est plus guère que l'ardeur combative de la liberté, selon Raoul Vaneigem[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Joseph Lecler, Histoire de la tolérance au siècle de la Réforme, Albin Michel, 1994, p. 186 (ISBN 9782226225146).
  2. Raoul Vaneigem, « Sébastien Franck - (1499-1542) », Encyclopædia Universalis, lire en ligne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Claude Colbus, La Chronique de Sebastien Franck, 1499-1542 : vision de l'histoire et image de l'homme, P. Lang, Bern, Berlin, Bruxelles, 2005, 484 p. (ISBN 3-03910-371-7) (texte remanié d'une thèse d'Études germaniques)
  • (de) Christoph Dejung, Sebastian Franck interkulturell gelesen, T. Bautz, Nordhausen, 2005, 101 p. (ISBN 978-3-88309-255-3)
  • Alexandre Koyré, Mystiques, spirituels, alchimistes [du XVIe siècle allemand] : Schwenckfeld, Séb. Franck, Weigel, Paracelse, A. Colin, Paris, 1955, 116 p.
  • Doris Rieber, Sébastien Franck (1499-1542), E. Droz, Genève, 1959, 15 p.
  • André Séguenny, L'exégèse spirituelle de Sébastien Franck sur l'exemple du commentaire du Psaume 64, Droz, Genève, 1978, 184 p.
  • André Séguenny, « Sebastian Franck », in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, vol. 11, p. 1006
  • André Séguenny, Les spirituels : philosophie et religion chez les jeunes humanistes allemands au seizième siècle, V. Koerner, Baden-Baden, Bouxwiller, 2000, 287 p. (ISBN 3-87320-878-4)
  • (de) Klaus Kaczerowsky, Sebastian Franck : Bibliographie : Verzeichnisse von Francks Werken, der von ihm gedruckten Bücher sowie der Sekundär-Literatur : mit einem Anhang, Nachweise von Francks Briefwechsel und der Archivalien zu seinem Leben, G. Pressler, Wiesbaden, 1976, 180 p. (ISBN 3-87646-034-4)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :