Russes de Moldavie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Russes de Moldavie
(ru) Русские в Молдавии
(ro) Rușii din Republica Moldova

Populations significatives par région
Population totale 111 726 (2014)[1]
Autres
Langues Russe, parfois Roumain (Moldave)
Religions Christianisme orthodoxe
Ethnies liées Russes
Description de cette image, également commentée ci-après
Répartition de la population russe de Moldavie en 2004.

Les Russes sont l'une des minorités de Moldavie (qui représentent, toutes ensemble, plus d'un quart de la population du pays). Ils sont l'une des composantes de la diaspora russe.

Signalétique bilingue Roumain/Moldave et Russe en gare de Chișinău

Selon le recensement de 2014, de 111 726 personnes s'identifient comme Russes dans le pays[1], soit 3,98 % de la population. Mais en fait, plus 263 523 personnes, soit 9,40 % de la population, ont le russe comme langue maternelle[2].

Les Russes de Moldavie habitent surtout dans les grandes villes (Chișinău, Tiraspol, Bender/Tighina, Bălți) et en Transnistrie (en particulier dans les raions de Slobozia, Grigoriopol, Rîbnița). Ces régions sont officiellement bilingues.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Russes de Moldavie descendent des colons, russes ou autres, mais ayant le russe comme langue de communication interethnique (язык межнационального общения, limba de comunicare interetnică) qui ont été installés en Bessarabie par l'Empire russe entre 1812 et 1914 (Gouvernement de Bessarabie)[3],[4],[5] et par l'URSS entre 1945 et 1991 (République socialiste soviétique de Moldavie)[6] à la place des autochtones déportés[7],[8],[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ro) « Recensamântul Populației si al Locuințelor 2014 », sur recensamint.statistica.md (consulté le 6 novembre 2017).
  2. (ro) « Recensamântul Populației si al Locuințelor 2014 », sur recensamant.statistica.md (consulté le 22 février 2018).
  3. Encyclopédie Brockhaus et Efron, t. IIIa, p. 604-608, « gouvernement de Bessarabie » [1].
  4. I. V. Lachkov, (ru) Бессарабия к столетию присоединения к России 1812‐1912 гг. Географический и историко‐статистический обзор состояния края, Chișinău 1912
  5. I. A. Antzoupov, (ru) Russkoe naselenie Bessarabii i levoberejnogo Podnestrovia v kontze XVIII–XIX v., Chișinău 1996, p. 14
  6. Gheorghe Negru, La politique ethnolinguistique de la R.S.S. Moldave, éd. Prut International, Chișinău 2000, (ISBN 9975-69-100-5)
  7. Nikolaï Théodorovitch Bougaï : Informations des rapports de Béria et de Krouglov à Staline, éd. de l’Acad. de sciences de Moldavie nr. 1, Chișinău, 1991 (Н.Ф. Бугай «Выселение произвести по распоряжению Берии…» О депортации населения из Молдавской ССР в 40-50- е годы – Исторические науки в Молдавии. № 1. Кишинев, 1991. 1.0)
  8. Déportation des peuples de Biélorussie, Ukraine et Moldavie, éd. Dittmar Dahlmann et Gerhard Hirschfeld, Essen, Allemagne, 1999, p. 567-581 (Депортация народов из Украины, Белоруссии и Молдавии : Лагеря, принудительный труд и депортация. Германия. Эссен. 1999. 1.3)
  9. Déportation des peuples de l'URSS dans les années 1930 et 40 (К вопросу о несостоявшейся депортации народов СССР в 1930-1940 годах), Istoriia SSSR 6 (1989), p. 135–44.

Articles connexes[modifier | modifier le code]