Bois de senteur blanc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ruizia cordata)
Aller à : navigation, rechercher

Ruizia cordata

image illustrant la flore image illustrant La Réunion
Cet article est une ébauche concernant la flore et La Réunion.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ruizia cordata
Description de cette image, également commentée ci-après

Feuilles jeunes et adultes

Classification
Règne Plantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Malvales
Famille Sterculiaceae
Genre Ruizia

Nom binominal

Ruizia cordata
Cav., date?

Classification phylogénétique

Ordre Malvales
Famille Malvaceae

Statut de conservation UICN

( CR )
CR  :
En danger critique d'extinction

Synonymes

Le bois de senteur blanc (Ruizia cordata) est un petit arbre endémique de l'île de La Réunion, dans le sud-ouest de l'océan Indien. Il se trouve plutôt à basse altitude. Cette espèce est la seule actuellement reconnue dans le genre Ruizia (taxon monotypique).

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Fleurs.

C'est un cas d'hétérophyllie : les feuilles jeunes sont très découpées et vert pâle, tandis que les feuilles adultes sont argentées.

Protection et menaces[modifier | modifier le code]

L'espèce décline nettement au cours du XXe siècle pour de nombreuses raisons, dont la destruction de son habitat (notamment à cause de la construction de routes) et son écorçage par des tisaneurs et des rats[2].

Dans les années 1970, seuls trois individus sont recensés sur l'île de la Réunion. Grâce à la récupération de boutures, 500 jeunes plants ont pu être reproduits et cultivés, pour être réintroduits dans l'île en 1989 par le Conservatoire botanique de Brest[3], grâce à une action concertée avec l'association Réunion Nature Environnement (SREPEN), qui a fait de cette espèce son symbole[2]. Cette espèce a fait l'objet d'un plan national d'action entre 2012 et 2016[4].

1 700 exemplaires devraient être replantés à La Grande Chaloupe[5] avant la fin des années 2010.

Aspects culturels[modifier | modifier le code]

Le bois de senteur blanc est considéré localement comme un porte-bonheur. Le Premier ministre Manuel Valls en a planté symboliquement un pied avant l'inauguration de la centrale de production photovoltaïque de la société Akuo Energy sur l'île de la Réunion, le [6],[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Name - Ruizia cordata Cav. », Tropicos, presented by Missouri Botanical Garden (consulté le 17 janvier 2017)
  2. a et b Le Bois de Senteur Blanc : Ruizia Cordata, sur le site du SREPEN.
  3. « Le conservatoire botanique de Brest », Espace des sciences,‎ (consulté le 13 août 2015)
  4. Plan National d'Action du Bois de senteur blanc, Ruizia Cordata, 2012-2016, Ministère français de l'écologie, novembre 2011. [PDF]
  5. « Les 20 espèces les plus menacées de La Réunion », Clicanoo.re,‎ (lire en ligne)
  6. Laurent Decloitre, « Manuel Valls, une journée de contrition à La Réunion », Libération,‎ (lire en ligne)
  7. http://blogs.mediapart.fr/blog/freddy-mulongo/150615/photos-la-reunion-manuel-valls-plante-un-arbre-de-bois-de-senteur-blanc-avant-la-visite-de-la-ce

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacob de E. Cordemoy, Flore de l'île de la Réunion (phanérogames) cryptogames vasculaires, Muscinées avec l'indication des proprietés économiques & industrielles des plantes, , 574 p.