Ruelle verte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Réseau des ruelles vertes

Une ruelle verte est une ruelle de Montréal renaturalisée par les riverains, en collaboration avec l'éco-quartier de l'arrondissement. Le projet d'une ruelle verte est d'abord un mouvement de résidents volontaires qui désirent se réapproprier l'espace de leur ruelle et ainsi améliorer leur qualité de vie en milieu urbain. Elles ont notamment l'avantage d'améliorer la qualité de l'air, de réduire les bruits environnants, de combattre la criminalité grâce à la présence citoyenne et de réduire les îlots de chaleur urbain.

Depuis 1997, près d'une centaine de ruelles vertes ont vu le jour et font maintenant partie du réseau montréalais. Elles sont si populaires que certains arrondissements reçoivent plusieurs dizaines de demandes de verdissement chaque année[1].

Historique[modifier | modifier le code]

L'Échappée Belle, la plus longue ruelle verte de Montréal, inauguré en 2011.

Déjà en 1968, le concept des ruelles vertes était dans l'air. Cinq étudiants en architecture ont tenté d'aménager la rue Demers dans le quartier Mile End, mais le projet a avorté à cause du refus des citoyens de la rue. Leur projet a fait l'objet d'un film documentaire de l'Office national du film du Canada, « Les fleurs c'est pour Rosemont »[2]. Cependant depuis 40 ans, les résidents ont aménagé la rue Dermers et aujourd'hui elle est l'une des plus belles rues de Montréal et certainement un exemple à suivre.

La première ruelle verte du réseau montréalais a officiellement vu le jour en 1997 dans Le Plateau-Mont-Royal avec l'aménagement de la ruelle formée par le quadrilatère des rues Napoléon, Roy, Du Parc-Lafontaine et Mentana[3]. En 2011, l'arrondissement a aménagé plus d'une cinquantaine de ruelles vertes et demeure le modèle pour les autres arrondissements. Chaque année, plus d'une dizaine de ruelles sont ainsi aménagées dans Montréal.

En août 2011, la plus grande ruelle verte de Montréal a été inaugurée. Nommée « L'Échappée Belle » et délimitée par les rues Wurtele, Florian, De Rouen et Ontario, elle mesure 363 mètres de longueur, arbore 57 arbres indigènes, 163 arbustes et 159 végétaux vivaces. Il a fallu deux phases plutôt qu'une seule et l'aide des quarante résidents[4].

Description[modifier | modifier le code]

Ruelle verte Tupper dans l'arrondissement Ville-Marie.

Il existe plusieurs types de ruelles vertes, mais les plus répandues s'étendent sur environ 300 mètres de longueur par 4 mètres de largeur. Des bandes d’asphalte sont excavées de chaque côté de la ruelle où des plantes indigènes et arbustes sont plantés. Des plantes grimpantes peuvent être également cultivées réduisant jusqu'à 17 degrés Celsius la température d'un mur plein sud[3]. Quelques grands arbres forment une arche au-dessus de la voie, réduisant ainsi l'absorption de la chaleur du soleil par le bitume[5]. Certaines ruelles vertes possèdent aussi des bancs de parc, des peintures murales, des nichoirs et des composteurs[6].

Dans de très rares cas, les citoyens ont choisi de retirer complètement l'asphalte et cultiver de la pelouse; ces ruelles sont très rares, car l'accès aux automobiles est interdit et dans ce cas l'arrondissement exige que 100 % des riverains acceptent le projet. Normalement, si le flot de circulation n'est pas perturbé, l'arrondissement demande 20 signatures et la formation d'un petit comité de cinq ou six personnes[1].

Bien que l'entretien des ruelles vertes est à la charge des résidents, les éco-quartiers des arrondissements sont de bons conseils et aident les résidents à trouver du financement. La plupart des ruelles vertes sont financées par des organismes et des instances gouvernementales telles que Environnement Canada qui participe au financement de plusieurs ruelles vertes via le programme EcoAction[7].

Le réseau des ruelles vertes de Montréal prend de l'ampleur chaque année et dans certains arrondissements la proximité de ces ruelles vertes attire les touristes. Certains guides touristiques proposent un parcours pour découvrir les ruelles du Plateau-Mont-Royal[8].

Avantages et objectifs[modifier | modifier le code]

Les avantages d'une ruelle verte pour les riverains sont nombreux, d'où la multiplication exponentielle des projets depuis quelques années.

  • Améliorer de la qualité de l'air.
  • Combattre les îlots de chaleur avec une végétalisation agissant comme un climatiseur naturel.
  • Adoucir la rectitude architecturale d'une ville et embellir le paysage urbain.
  • Renforcer le tissu social en créant des liens entre les résidents voisins.
  • Réduire les incivilités en faisant des lieux plus fréquentés.
  • Enrayer les dépôts sauvages de détritus dans la ruelle.
  • Diminuer le ruissellement par l’interception des précipitations.
  • Accroître la biodiversité végétale.
  • Réduire le niveau de bruit ambiant.
  • Apaiser la circulation automobile.
  • Alternative locale aux parcs urbains.
  • Donner aux enfants un espace de jeu sécuritaire.

Démarrer un projet[modifier | modifier le code]

Les arrondissements via les éco-quartiers encadrent les projets et aident à la recherche de financement. Mais en l'absence de structures gouvernementales officielles, la réussite d'un projet repose en majeure partie sur la motivation des résidents et de leur implication à long terme.

Voici quelques conseils pour démarrer un projet de ruelle verte :

1. Visitez tous les résidents riverains à la ruelle, parlez de votre projet et répondez aux questions/objections[9]. Notez les noms, adresses et numéros de téléphone des gens. La première étape de n'importe quel projet de ruelle verte commence par l'obtention d'appuis de la part de vos voisins. Normalement, vous devrez obtenir une majorité de 51 % du voisinage en faveur de l'implantation d'une ruelle verte. Essayez de trouver vingt résidents qui approuvent votre projet, dont cinq ou six qui seraient prêts à siéger sur le comité de la ruelle.
2. Communiquez avec l'éco-quartier de votre arrondissement et prenez rendez-vous avec le responsable des ruelles vertes[10] et les membres du comité. Vous allez devoir vous rencontrer afin d’évaluer les possibilités de verdissement de la ruelle, donner un nom à la ruelle, etc. Dans la plupart des arrondissements, vous devrez remplir un document de demande de ruelle verte. Dans ce dernier, vous devrez, entres autres, indiquer les raisons pour lesquelles vous souhaitez avoir une ruelle verte, présenter les spécificités de votre ruelle, indiquer quelques activités que vous aimeriez faire dans la ruelle et présenter les citoyens et citoyennes qui composeraient le comité de votre ruelle.

Liste des ruelles vertes[modifier | modifier le code]

Le Plateau Mont-Royal[modifier | modifier le code]

Ruelle verte Bourbonnière D'orléans
Ruelle verte Masson
Ruelle verte coin Brébeuf-St-Joseph

L'arrondissement Le Plateau-Mont-Royal a initié le mouvement des ruelles vertes à Montréal et en 2016, on comptait 74 ruelles verdies.

* Tronçon champêtre totalement ou en partie fermé à la circulation automobile.

  • Inconnue : Ruelle Demers, entre De Bullion et Henri-Julien *
  • Inconnue : Ruelle Marie-Anne, Rachel, Drolet, Henri-Julien
  • Inconnue : Ruelle Marie-Anne, Rachel, De La Roche, De Brébeuf
  • Inconnue : Ruelle Marie-Anne, Rachel, Clark, Saint-Urbain
  • Inconnue : Ruelle Bernard, Saint-Viateur, Clark, Saint-Urbain
  • 1981 : Ruelle Prince-Arthur, Milton, Clark, Saint-Urbain
  • 1981 : Ruelle Gilford, Mont-Royal, Henri-Julien, Drolet *
  • 1995 : Ruelle Napoléon, Roy, Parc-La Fontaine, de Mentana
  • 1998 : Ruelle Rachel, Duluth, Drolet, Henri-Julien
  • 1998 : Ruelle Duluth, Roy, Drolet, Henri-Julien
  • 1999 : Ruelle Mont-Royal, Marie-Anne, Berri, Rivard
  • 1999 : Ruelle Mont-Royal, Marie-Anne, Fabre, Marquette
  • 1999 : Ruelle Gilford, Mont-Royal, De Lanaudière, Chambord
  • 2000 : Ruelle Saint-Joseph, Gilford, Chambord, De Brébeuf
  • 2000 : Ruelle Rachel, Gauthier, Dorion, Cartier
  • 2000 : Ruelle Gilford, De Bienville, de Mentana, Saint-André
  • 2000 : Ruelle Duluth, Bagg, Clark, Saint-Urbain
  • 2001 : Ruelle Rachel, Duluth, Henri-Julien, Laval
  • 2001 : Ruelle Mont-Royal, Marie-Anne, de Mentana, Saint-André
  • 2001 : Ruelle Masson, Laurier, Cartier, Papineau
  • 2001 : Ruelle Masson, Laurier, de Bordeaux, De Lorimier
  • 2003 : Ruelle Marie-Anne, Rachel, Garnier, De Lanaudière
  • 2003 : Ruelle Gilford, Mont-Royal, Chabot, Cartier
  • 2003 : Ruelle Duluth, Napoléon, de Mentana, Saint-André
  • 2006 : Ruelle Mont-Royal, Marie-Anne, Parthenais, Érables (Lafrance)
  • 2006 : Ruelle Barrette entre Marquette et Papineau
  • 2007- 1998 : Ruelle Prince-Arthur, Milton, du Parc, Hutchison
  • 2007 : Ruelle Cherrier, Sherbrooke, Saint-André, Saint-Hubert
  • 2008-2000 : Ruelle Des Pins, Square-Saint-Louis, Drolet, Henri-Julien *
  • 2008 : Ruelle Rue Groll, entre Saint-Urbain et Jeanne-Mance
  • 2008 : Ruelle Marie-Anne, Rachel, Saint-André, de Mentana
  • 2008 : Ruelle Marie-Anne, Rachel, De Brébeuf, Chambord
  • 2009 : Ruelle Rachel, Duluth, Hôtel-de-Ville, Laval
  • 2011 : Ruelle Saint-Joseph, Villeneuve, de l’Esplanade, Jeanne-Mance
  • 2011 : Ruelle Saint-Joseph, Gilford, de Mentana, Saint-André
  • 2011 : Ruelle Rachel, Sherbrooke, Hogan, Bercy
  • 2011 : Ruelle Gilford, Mont-Royal, Marquette, Fabre
  • 2012-1999 : Ruelle Masson, Laurier, Chabot, Cartier *
  • 2012-2000 : Ruelle Mont-Royal, Marie-Anne, Drolet, Henri-Julien
  • 2012-2007 : Ruelle Prince-Arthur, Sherbrooke, Laval, Hôtel-de-Ville
  • 2012-2009 : Ruelle Fairmount, Laurier, du Parc, Jeanne-Mance
  • 2012-2010 : Ruelle Rachel, Frontenac, Gascon
  • 2012-2011 : Ruelle Saint-Grégoire, Laurier, Garnier, De Lanaudière
  • 2012 : Ruelle Saint-Joseph, Gilford, De La Roche, De Brébeuf
  • 2012 : Ruelle Laurier, Saint-Joseph, De La Roche, Christophe-Colomb
  • 2012 : Ruelle Édouard-Charles, Saint-Joseph, Hutchison, parc
  • 2012 : Ruelle De Courville, Rachel, Messier, Parthenais
  • 2013-2003 : Ruelle Laurier, Saint-Joseph, Saint-André, de Mentana
  • 2013 : Ruelle Saint-Joseph, Gilford, Christophe-Colomb, Boyer *
  • 2013 : Ruelle Saint-Christophe, entre Marie-Anne et Rachel
  • 2013 : Ruelle Laurier, Saint-Joseph, De Brébeuf, De La Roche *
  • 2014-2013-1999 : Ruelle Rachel, Gauthier, de Bordeaux, Dorion *
  • 2014 : Ruelle Mont-Royal, Marie-Anne, Boyer, de Mentana - tronçon nord *
  • 2014 : Ruelle Masson, Laurier, Parthenais, Des Érables *
  • 2015 : Ruelle Villeneuve, Mont-Royal, Saint-Urbain, de l’Esplanade *
  • 2015 : Ruelle Saint-Viateur, Casgrain, Saint-Dominique, Maguire *
  • 2015 : Ruelle Mont-Royal, Marie-Anne, Boyer, de Mentana - tronçon sud
  • 2015 : Ruelle Marie-Anne, Rachel, D'Iberville, Chapleau *
  • 2015 : Ruelle Gauthier, Sherbrooke, Dorion, Cartier *
  • 2015 : Ruelle Fairmount, Laurier, Saint-Urbain, Clark *
  • 2015-2008 : Ruelle Gilford, Mont-Royal, Garnier, Fabre
  • 2015-2012 : Ruelle Gilford, De Bienville, Saint-Hubert, Resther *
  • 2016-2015 : Ruelle Masson, Laurier, Des Érables, De Lorimier **
  • 2016-2001 : Ruelle Gilford, Mont-Royal, Chambord, De Brébeuf *
  • 2016-2006 : Ruelle Saint-Grégoire, Laurier, Papineau, Marquette
  • 2016-2003 : Ruelle Gilford, Mont-Royal, de Bordeaux, Chabot
  • 2016 : Ruelle Rachel, Duluth, Berri, Rivard
  • 2016 : Ruelle Napoléon, Roy, Laval, Hôtel-de-Ville
  • 2016 : Ruelle Mont-Royal, Marie-Anne, Clark, Saint-Urbain
  • 2016 : Ruelle Des Pins, Prince-Arthur, du Parc, Hutchison *
  • 2016 : Ruelle Mont-Royal, Marie-Anne, De Lanaudière, Chambord *
  • 2016 : Ruelle Cérat, entre Coloniale et Saint-Dominique *
  • 2016 : Ruelle Rachel, Duluth, de Mentana, Saint-André *
  • 2016 : Ruelle Prince-Arthur, Milton, Sainte-Famille, Jeanne-Mance

Rosemont–La Petite-Patrie[modifier | modifier le code]

Ruelle verte formée par la 25e avenue, 26e avenue, St-Zotique et Bélanger.

En juin 2017, l'arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie accueillait la 100ieme ruelle verte de son territoire.

  • 2009 : Ruelle Alma de Gaspé (entre Beaubien & St-Zotique)
  • 2012 : 5e avenue/6e avenue & Holt-Rosemont
  • 2012 : 39e avenue/40e avenue & Beaubien/Bellechasse
  • 2012 : Aylwin/Cuvillier & Sherbrooke-Rachel
  • 2012 : Fabre/Marquette & Saint-Zotique/Bélanger
  • 2012 : Joliette/De Chambly & Sherbrooke/Rachel
  • 2012 : 15e avenue/16e & Beaubien/Saint-Zotique
  • 2012 : Alexandra/Marconi
  • 2012 : 2e avenue/3e avenue & Holt/Dandurand
  • 2012 : 5e avenue/6e avenue & Holt/Dandurand
  • 2012 : Charlemagne-Jeanne-d’Arc & Sherbrooke-Rachel
  • 2012 : Châteaubriand/De St-Vallier & Rosemont/Bellechasse
  • 2012 : Châteaubriand/De St-Vallier & Bellechasse/Beaubien
  • 2012 : Des Carrières/Des Écores & Rosemont/Louis-Hémon
  • 2013 : De Lorimier -Des Érables - Beaubien - de Bellechasse
  • 2013: De Normanville - Chambord - de Bellechasse - Rosemont
  • 2013 : 1re avenue - 2e avenue - Beaubien - de Bellechasse
  • 2013 : 2e avenue - 3e avenue - Rosemont - Holt
  • 2013 : 2e avenue - 3e avenue - Masson - Laurier
  • 2013 : 3e avenue - 4e avenue - Masson - Laurier
  • 2013 : 8e avenue - 9e avenue - Rosemont - Holt
  • 2013 : 6e avenue - 7e avenue - Dandurand - Masson
  • 2013 : 6e avenue - 7e avenue - Laurier - St-Joseph
  • 2013 : Bourbonnière - d'Orléans - Rachel - Sherbrooke
  • 2013 : Christophe-Colomb - de La Roche - Jean-Talon - Bélanger
  • 2013 : De La Roche - de Normanville Beaubien - de Bellechasse
  • 2013 : Drolet - St-Denis - Bélanger - St-Zotique
  • 2013 : Du Parc - Jeanne-Mance - St-Zotique - Beaubien
  • 2013 : Waverly - St-Urbain - Jean-Talon - Mozart
  • 2014 : Chabot - Bordeaux - Beaubien - de Bellechasse

Projets issus présumément du programme "Place au soleil" entrepris par la Ville de Montréal entre 1981 et 1986

  • 1981-1986 : Ruelle Cartier Chabot & Dandurand/des Carrières
  • 1981-1986 : Ruelle 4e avenue/5e avenue & Masson/Dandurand
  • 1981-1986 : Ruelle 7e avenue/8e avenue & Laurier/Masson
  • 1981-1986 : Ruelle 8e avenue/9e avenue & Laurier/Masson
  • 1981-1986 : Ruelle 23e avenue/24e avenue & Beaubien/St-Zotique
  • 1981-1986 : Ruelle 25e avenue/26e avenue & St-Zotique/Bélanger
  • 1981-1986 : Ruelle 30e avenue/31e avenue & Bellechasse/Beaubien
  • 1981-1986 : Ruelle 30e avenue/31e avenue & St Zotique/Bélanger

Verdun[modifier | modifier le code]

Ruelle verte réalisée en 2011.
  • 2009 : Ruelle 1re Ave / 2e Ave (entre Verdun & Wellington)
  • 2009 : Ruelle 4e Ave / 5e Ave (entre Verdun & Wellington)
  • 2010 : Ruelle Rushbrooke / Wellington (entre Gilberte-Dubé & Albert-Denault)
  • 2010 : Ruelle Manning / Moffat (entre Verdun & Bannantyne)
  • 2011 : Ruelle Willibrord / Rielle (entre Lasalle & Wellington)
  • 2011 : Ruelle 2e Ave / 3e Ave (entre Verdun & Wellington)
  • 2012 : Ruelle 3e Ave / 4e Ave (entre Verdun & Wellington)
  • 2012 : Ruelle Rielle / Gordon (entre Lasalle & Wellington)
  • 2013 : Ruelle Rielle / Gordon (entre Verdun & Wellington)
  • 2013 : Ruelle 2e Ave / 3e Ave (entre Lasalle & Wellington)
  • 2013 : Ruelle Lasalle / Troy / Lafleur
  • 2014 : Ruelle 6e Ave / Desmarchais (entre Verdun & Bannantyne)
  • 2014 : Ruelle Quinn entre Galt / Gordon (à l'ouest de Verdun)
  • 2014 : Ruelle Richard / Manning (entre Verdun & Bannantyne)
  • 2015 : Ruelle Victor entre Wellington / Ethel (entre Hickson & Lasalle)
  • 2015 : Ruelle Galt / Gordon (entre Verdun & Wellington)

Ville-Marie[modifier | modifier le code]

Ruelle verte Tupper dans l'arrondissement Ville-Marie.
Mini-bibliothèque de la ruelle Bonheur d'occasion, à Saint-Henri.
  • 2006 : Ruelle Chomedey (Du Fort/Chomedey & Maisonneuve Ouest/Ste-Catherine Ouest)
  • 2007 : Ruelle des Ruellards (Saint-Hubert/Saint-Christophe & Ontario/De Maisonneuve)
  • 2008 : Ruelle Saint Mathieu (Tupper/Ste-Catherine & St-Mathieu/St-Marc)
  • 2008 : Ruelle La Rivière (Parthenais/Harmony & Larivière/Messier)
  • 2008 : Ruelle Joly (Sanguinet/St-Denis & Sherbrooke/Ontario)
  • 2008 : Ruelle Seymour (Hope & Seymour)
  • 2008 : Ruelle Tupper (St-Mathieu/Du Fort & Tupper/Baile)
  • 2009 : Ruelle Verte Quartier 21 (St-Mathieu/St-Marc & Maisonneuve Ouest/Ste-Catherine Ouest)
  • 2009 : Ruelle La Pente Douce (Iberville & Chapleau)
  • 2009 : Ruelle Amherst/Wolfe & Robin/Maisonneuve
  • 2009 : Ruelle La Promenade des Arts (Bordeaux & De Lorimier)
  • 2009 : Ruelle Verte Papillon (Hawarden & Atwater/Lambert-Closs)
  • 2009 : Ruelle Bordeaux/De Lorimier & De Rouen/Dubuc
  • 2010 : Ruelle Amherst/Wolfe & Ontario/Robin
  • 2010 : Ruelle L'Échappée Belle (Wurtele/Florian & Ontario/De Rouen)
  • 2010 : Ruelle des Érables (De Lorimier/Des Érables & Ontario)
  • 2010 : Ruelle Bernadette (René-Lévesque/De la Gauchetière & Berri/St-Denis)
  • 2011 : Ruelle Souvenir (Atwater & Lambert Closse)
  • 2011 : Ruelle Hawarden (Atwater & cul de sac)
  •  ? : Halte verte Coupal (Fullum & Dufresne)

Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Ruelle Ogilvy/Jean-Talon - Ogilvy - Jean-Talon - de l'Épée - Querbes
  • 2012 : Ruelle Voisins verts Villeray: Drolet - Henri-Julien - Crémazie - Liège
  • 2014 : Ruelles des Tournesols : Saint-Hubert - Châteaubriand - Mistral - Leman
  • 2014 : Face cachée de la rue : Drolet - Henri-Julien - Villeray - Faillon
  • 2015 : La Sinueuse : Jarry - Guizot - Casgrain - De Gaspé
  • 2015 : Ruelle Mistral Gagnant : Mistral - Leman - des Belges - Foucher
  • 2015 : Ruelle No 13: Jules-Vernes - Faillon - Henri-Julien - De Gaspé
  • 2015 : La Traverse : Villeray - Faillon - Casgrain - De Gaspé
  • 2015 : La belle verte : Berri - Lajeunesse - Villeray - Faillon
  • 2016 : Sentier du Marché : Jean-Talon - De Castelnau - Henri-Julien - Drolet
  • 2016 : Brin de ruelle : De Castelnau - Faillon - Saint-Denis - Berri
  • 2016 : Saint-Denis - Berri - Jarry - Gounod
  • 2016 : Saint-Denis - Berri - Villeray - Faillon
  • 2016 : Ruelle verte - Le raccourci[11] : DeVille - Hérelle - 8ieme - 9ieme (fermée à la circulation automobile)
  • 2017 : Sainte-Cécile la verte ruelle cultivable : De Castelnau - Jules-Verne - Casgrain - De Gaspé
  • 2017 : Lajeune Gérard : Lajeunesse - Saint-Gérard - Dufour - Faillon
  • 2017 : Liège - Guizot - De Gaspé - Henri-Julien
  • 2017 : De Castelnau - Jean-Talon - De Laroche - De Normanville

Le Sud-Ouest[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Le chemin de l'arbre fort - Desnoyers - de Courcelle - Saint-Jacques
  • 2013 : Ruelle du Paillasson vert - Beaudoin - Square Sir Georges-Étienne-Cartier - Sainte-Émilie - Saint-Ambroise
  • 2014 : Ruelle Bonheur d'occasion - Beaudoin - Square Sir Georges-Étienne-Cartier - Notre-Dame - Sainte-Émilie

Hochelaga-Maisonneuve

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Gabriel Béland, « Une 20e ruelle verte dans la Petite-Patrie », La Presse, (consulté le 27 septembre 2011)
  2. Jacques Giraldeau, Les fleurs c'est pour Rosemont, Film documentaire, Montréal, 1969, 51 min 15 s (OCLC 77345027)
  3. a et b Jean Lemire, « Verdissement des ruelles », Radio-Canada, (consulté le 27 septembre 2011)
  4. Laurent Dionne, « La plus grande ruelle verte est prête », Agence QMI, (consulté le 27 septembre 2011)
  5. Gabriel Béland, « Les ruelles vertes ont la cote », La Presse, (consulté le 27 septembre 2011)
  6. Pierre-Yves Comtois, « Ruelles vertes », (consulté le 27 septembre 2011)
  7. Environnement Canada, « Programme de financement communautaire ÉcoAction », Gouvernement du Canada, (consulté le 27 septembre 2011)
  8. Gwenaëlle Reyt, « Vert ruelle », Voir, (consulté le 27 septembre 2011)
  9. Liste des questions et objections fréquentes
  10. Liste des Éco-quartiers de Montréal
  11. Paul Francois, « L’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension informe – LEMONDE » (consulté le 19 août 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Reportages[modifier | modifier le code]