Rue de Picardie (Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rue de Picardie.
3e arrt
Rue de Picardie
Vue depuis la rue Dupetit-Thouars.
Vue depuis la rue Dupetit-Thouars.
Situation
Arrondissement 3e
Quartier Enfants Rouges
Début Rue de Bretagne
Fin Rue de Franche-Comté
Morphologie
Longueur 185 m
Largeur 10 à 20 m
Historique
Création 1626
Dénomination De Picardie
Géocodification
Ville de Paris 7355
DGI 7395

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue de Picardie
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue de Picardie est une voie publique du 3e arrondissement.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Henri IV avait formé le projet de faire bâtir dans le quartier du Marais une grand place qui serait nommée « place de France », sur laquelle devaient aboutir plusieurs rues portant chacune le nom d'une province. C'est ainsi que cette rue a porté le nom de la province de Beaujolais.

C'est par analogie avec la méthode d'attribution des odonymes du quartier d'Henri IV que la rue a finalement pris le nom de la Picardie, qui était une province d'Ancien Régime ne s'étant vu attribuer aucune rue lors de la mise en œuvre du projet initial. La modification a permis de faire cesser la confusion avec les deux autres rues portant le même nom dans Paris : les rue de Beaujolais et rue de Beaujolais-Saint-Honoré.

Historique[modifier | modifier le code]

En plein cœur du quartier du Marais à Paris, la rue de Picardie fut ouverte sur des terrains appartenant à la culture du Temple.

Elle s'est appelée « rue du Beaujolais », puis « rue des Alpes » de 1798 à 1814.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Accès[modifier | modifier le code]

Ce site est desservi par les stations de métro Filles du Calvaire et Temple.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]