Roue de Deming

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir PDSA.
Le cercle de base.

La roue de Deming (de l'anglais Deming wheel) est une illustration de la méthode de gestion de la qualité dite PDCA (plan-do-check-act), ou encore PDSA (plan-do-study-act). Son nom vient du statisticien William Edwards Deming. Ce dernier n'a pas inventé le principe du PDCA (la paternité en revient à Walter A. Shewhart), mais il l'a popularisé dans les années 1950 en présentant cet outil (sous le nom de cycle de Shewhart, the Shewhart cycle) au Nippon Keidanren, l'organisation patronale japonaise.

Moyen mnémotechnique[modifier | modifier le code]

La roue de Deming est un moyen mnémotechnique qui permet de repérer avec simplicité les étapes à suivre pour améliorer la qualité dans une organisation. Il ne faut pas faire comme ce vice-président d'une société d'ingénierie qui pensait que le sigle PDCA signifiait please don't change anything (« prière de ne rien changer »)[1].Une autre version de ce cycle PDCA est OPDCA. L'ajout de "O" signifie l'observation ou comme certaines versions disent "Ajoute la condition actuelle". Cet accent mis sur l'observation et la condition actuelle a une devise avec la littérature Lean Manufacturing /Toyota Production System[2].

Démarche d'utilisation[modifier | modifier le code]

La méthode comporte quatre étapes, chacune entraînant l'autre, et vise à établir un cercle vertueux. Sa mise en place doit permettre d'améliorer sans cesse la qualité d'un produit, d'une œuvre, d'un service, etc.

  1. Plan : préparer, planifier (ce que l'on va réaliser) ;
  2. Do : développer, réaliser, mettre en œuvre (le plus souvent, on commence par une phase de test) ;
  3. Check : contrôler, vérifier ;
  4. Act (ou Adjust): agir, ajuster, réagir (si on a testé à l'étape do, on déploie lors de la phase act).
Roue de Deming

La première étape, Plan, consiste à planifier la réalisation. Elle se déroule généralement en trois phases :

  1. Identification du problème à résoudre (par exemple à l'aide du QQOQCCP) ou du processus à améliorer ;
  2. Recherche des causes racines (par exemple à l'aide d'un diagramme de Pareto, d'un diagramme d'Ishikawa ou de la méthode des cinq pourquoi) ;
  3. Recherche de solutions avec écriture du cahier des charges et établissement d'un planning.

L'étape do (en français « faire ») est la construction, le développement, la réalisation de l'œuvre.

Elle est suivie de l'étape check (en français « vérifier »), qui consiste à contrôler l'aptitude de la solution mise en place à résoudre le problème ou à améliorer le processus. Sont employés à cet effet des moyens de contrôle divers, tels que les indicateurs de performance et les graphiques de contrôle[3].

Puis l'étape act consiste à passer à l'action, c'est-à-dire mettre en œuvre le changement étudié, ou bien reprendre le cycle à la première étape en utilisant la connaissance acquise au cours des cycles précédents.

L'étape plan amène donc un nouveau projet à réaliser, donc une nouvelle planification à établir. Il s'agit donc d'un cycle que l'on représente à l'aide d'une roue. À chaque étape, la roue avance d'un quart de tour. Cette avancée représente l'action de progresser.

De plus, pour éviter de « revenir en arrière », on représente une cale sous la roue, qui empêche celle-ci de redescendre et qui symbolise par exemple un système qualité, un système d'audits réguliers, ou un système documentaire qui capitalise les pratiques ou les décisions.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Alex Morrison, William Weston, The Aerospace industry and the Canadian Air Force: Partners for the Future, The Canadian Institute of Strategic Studies, 1993, 90 p., p. 15 : « One VP of engineering, obviously oblivious to Deming's Plan-Do-Check-Act cycle or, as it is known, PDCA, thought the letters stood for Please Don't Change Anything. »
  2. (en) Mike Rother, Toyota Kata, New York, MGraw-Hill, (ISBN 978-0-07-163523-3), « 6 »
  3. Dans son livre Hors de la crise, Deming définit lui-même cette étape : « Observer les effets du changement ou de l'essai. Étudier les résultats. Qu'avons-nous appris ? que pouvons-nous prévoir ? ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Années 2000

Articles connexes[modifier | modifier le code]