Roger Boyle (évêque)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boyle.

Roger Boyle est un ecclésiastique de l'Église d'Irlande, né vers et mort en . Il est évêque de Down et Connor (en) puis évêque de Clogher (en)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le petit frère de Robert Boyle, évêque de Ferns. Il est probablement le fils de Robert Boyle, vicaire de Carrickmacross (comté de Monaghan) mort en 1665[2].

Boyle étudie à Trinity College à Dublin, dont il est élu membre (fellow)[3]. Lorsqu'éclate la rébellion irlandaise de 1641, Boyle devient précepteur chez John Paulet, 5e marquis de Winchester (en) et y reste jusqu'à la Restauration de 1660. En 1661, il devient recteur de Carrigaline et Ringrone (en) dans le diocèse de Cork. Il devient doyen de Cork[4], puis il est consacré évêque de Down et Connor le 12 septembre 1667[5]. Le 21 septembre 1672, il est consacré évêque de Clogher[6]. Il meurt à Clones dans le comté de Monaghan le 26 septembre 1672 dans sa soixante-dixième année. Il est inhumé à l'église de Clones[2].

Œuvre littéraire[modifier | modifier le code]

Boyle est l'auteur de Inquisitio in fidem Christianorum hujus Sæculi, publé à Dublin en 1665, et de Summa Theologiæ Christianæ, publié dans la même ville en 1681. Son livre ordinaire est préservé dans un manuscrit à la librairie de Trinity College, avec un extrait du Treaties of Bodies de Sir Kenelm Digby.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) E. B Fryde, D. E Greenway, S Porter et I Roy, Handbook of British Chronology, Cambridge, Cambridge University Press, (ISBN 0-521-56350-X), 0713642556.
  2. a et b (en) T. F. Henderson (relu par Jason Mc Elligott), « Boyle, Roger (1617/18?–1687) », dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, (lire en ligne) (inscription nécessaire).
  3. (en) Burtchaell, George Dames/Sadleir et Thomas Ulick (réd.), Alumni Dublinenses : a register of the students, graduates, professors and provosts of Trinity College in the University of Dublin (1593-1860), Dublin, Alex Thom and Co, , p. 89.
  4. (en) Cotton, Fasti Ecclesiae Hibernicae: The succession of the prelates, vol. 1, Dublin, Hodges & Smith, 1848-1878, « H. », p. 240.
  5. (en) Cotton, Fasti Ecclesiae Hibernicae: The succession of the prelates, vol. 3, Dublin, Hodges & Smith, 1848-1878, « H. », pp. 207–208.
  6. (en) Cotton, Fasti Ecclesiae Hibernicae: The succession of the prelates, vol. 3, Dublin, Hodges & Smith, 1848-1878, « H. », p. 80.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]