Robert Pujade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Robert Pujade
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (74 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Dir. de thèse
Jean Arrouye (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Robert Pujade, né le , est un critique et un historien de la photographie français. Il a mis au jour la naissance de la critique spécialisée en photographie lors de la décennie 1975-1985 et ses conséquences sur le rapport complexe entre art et presse dans la pratique et la théorie photographiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Agrégé de philosophie, il est devenu spécialiste de l'œuvre photographique de l'écrivain Hervé Guibert et enseigne l'esthétique à l'Institut universitaire de technologie d'Aix-Marseille au site d'Arles. Il est également membre permanent des Rencontres internationales de la photographie d'Arles[1].

Publications[modifier | modifier le code]

  • L’ascendant des îles, sur des photographies de Marcel Fortini et Mathieu Micheli, Ed. Éric Koehler, 1994.
  • A Corps et à raison, Photographies médicales (1840-1920), préface du Pr Jean-Paul Escande, Marval, Paris, 1995. (avec M. Sicard et D. Wallach)
  • (dir.) Images publiques, regards singuliers, actes du colloque tenu à Villeurbanne les 25-, Lyon, Université Claude Bernard / Insa, 1999.
  • Jean Dieuzaide, un regard, une vie, préface de Michel Tournier, Somogy, 2002.
  • Art et photographie : la critique et la crise, préfacé par Agathe Gaillard, Paris, L’Harmattan, 2005.
  • Du réel à la fiction : la vision fantastique de Joan Fontcuberta, Paris, Isthme, 2005.
  • Hervé Guibert : une leçon de photographie, Lyon, Université Claude Bernard / Insa, 2008[2].
  • La Photographie saisie par le texte, préface de Christian Caujolle, Lyon, Université Claude Bernard / Insa, 2012.
  • Fantastique et photographie : essai sur les limites de la représentation photographique, l'Harmattan, 2015.

Catalogues d’exposition[modifier | modifier le code]

  • Vasco Ascolini, Lyon, Université Claude Bernard, « Collection 16 1/2 », 2004.
  • Marie Maurel, Lyon, Université Claude Bernard, « Collection 16 1/2 », 2006.
  • Galith Sultan, Lyon, Université Claude Bernard, « Collection 16 1/2 », 2007.
  • Cesare di Liborio, Lyon, Université Claude Bernard, « Collection 16 1/2 », 2007.
  • Luca Gilli, Lyon, Université Claude Bernard, « Collection 16 1/2 », 2007.
  • Sergey Maximishin, Lyon, Université Claude Bernard, « Collection 16 1/2 », 2007.
  • Ariane Thézé : utopie, Lyon, Université Claude Bernard, « Collection 16 1/2 », 2011.
  • Arno Rafael Minkkinen, Lyon, Université Claude Bernard et Galerie Vrais Rêves, « Collection 16 1/2 », 2011.

Citations[modifier | modifier le code]

  • « On ne devient pas un artiste uniquement grâce au talent. »
  • « L'artiste est toujours en train de se voir dans une glace lorsqu'il se peint. »
  • « L'art n'est pas accessible à tout le monde, il est réservé à une élite intellectuelle. »

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Notice d'autorité de la BnF.
  2. cf. le compte rendu d'Arnaud Genon, paru dans Études photographiques en novembre 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]