Robert Kopp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Robert Kopp
Defaut 2.svg
Informations générales
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (76 ans)
Nationalité
Lieu de travail
Activités
philologue, spécialiste en littérature, professeur d'universitéVoir et modifier les données sur Wikidata
A travaillé pour
Palmarès
Distinction

Robert Kopp, né le [1], est un écrivain et éditeur suisse, qui partage son temps entre Bâle et Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Professeur de littérature française à l'université de Bâle, doyen de la Faculté des Lettres et Sciences humaines (1983-1985), professeur associé à l'université de Paris IV-Sorbonne (1985-1986), à l'université de Paris X-Nanterre (1987-1989), directeur de recherches associé à l'École pratique des Hautes études (1989-1990), il est spécialiste de la littérature française des XIXe et XXe siècles, en particulier de Balzac, de Baudelaire, des frères Goncourt, de Huysmans, d'André Gide, de Pierre Jean Jouve, d'André Breton. Responsable éditorial de la collection "Bouquins" (Robert Laffont) de 1989 à 2006, il collabore régulièrement à la Revue des Deux Mondes (membre du comité de rédaction), à L'Histoire, au Magazine littéraire, à Les Lettres et les Arts ainsi qu'à la revue suisse d'art et de culture Artpassions. Il est également membre du comité de rédaction des Travaux de littérature (Droz) et Président de la Société d'études françaises de Bâle (site: sef-bale.ch).

Distinctions: Académie française: Grand prix du rayonnement de la langue et de la littérature française (1988); élu, en 2001, correspondant de l'Académie des sciences morales et politiques; docteur honoris causa de l'université de Haute-Alsace (2007); Légion d'honneur: chevalier en 1996, officier en 2004; chevalier dans l'ordre des Arts et Lettres (2009). Un volume d'hommage, Désirs et plaisirs du livre, lui a été consacré par ses collègues, amis et élèves (Honoré Champion, 2004).

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Albums de la Pléiade : André Breton, bibliothèque de la Pléiade, éditions Gallimard, 2008.
  • Un siècle de Goncourt, éditions Gallimard, coll. Découvertes, 2012.
  • Baudelaire, le soleil noir de la modernité, éditions Gallimard, coll. Découvertes, 2004.
  • Film: Pierre Jean Jouve, le feu de la chair (avec Olivier Mille), "Un siècle d'écrivains", France3, 1996
  • Bibliographie complète voir: [1]

Sources[modifier | modifier le code]