Riberalta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une localité de Bolivie
Cet article est une ébauche concernant une localité de Bolivie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Riberalta
Image illustrative de l'article Riberalta
Administration
Pays Drapeau de la Bolivie Bolivie
Département Flag of Beni.svg Beni
Province Vaca Diéz
Démographie
Population 78 100 hab. (2006)
Géographie
Coordonnées 11° 00′ 24″ sud, 66° 03′ 48″ ouest
Altitude 214 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bolivie

Voir la carte administrative de Bolivie
City locator 14.svg
Riberalta

Géolocalisation sur la carte : Bolivie

Voir la carte topographique de Bolivie
City locator 14.svg
Riberalta

Riberalta est une ville du département de Beni, en Bolivie, et le chef-lieu de la province de Vaca Diéz. Elle est située sur la rive du Río Beni, dans le bassin de l'Amazone, à 445 km au nord de Trinidad, la capitale du département. Sa population s'élevait à 78 100 habitants en 2006.

Histoire[modifier | modifier le code]

Riberalta a été fondée par le Suisse Federico Bodo Clausen et l'Allemand Máximo Henicke, le , mais cette fondation n'a été reconnue officiellement que le . Riberalta fut d'abord un centre d'exportation du caoutchouc, qui connut une courte période de prospérité.

Le 1er septembre 2006, on apprenait par la voix d'un député bolivien du MNR, parti d'opposition, que le Venezuela s'apprêtait à construire un fort militaire à Riberalta [3].

Population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[1]
1902 1906 1911 1915 1928
400 1 700 4 020 2 900 4 500
1969 1976 1992 2001 2008
6 500 18 032 43 454 64 511 82 800

Économie[modifier | modifier le code]

Riberalta exporte des amandes connues sous le nom de noix d'Amazonie ou noix du Brésil. Sa région produit également des bois tropicaux, de l'or alluvionnaire, du caoutchouc, des fruits exotiques d'Amazonie (cupuaçu, majo, motacú).

Communications[modifier | modifier le code]

Riberalta est très isolée de La Paz : on ne peut l'atteindre que par avion ou en empruntant un itinéraire de 1 000 km par des routes non asphaltées. Pour le visiteur, il est préférable et beaucoup plus rapide de partir de Pôrto Velho, au Brésil, puis de se diriger vers Guajará-Mirim, à la frontière bolivienne, sur le Río Mamoré. À partir de là, il ne reste plus que 90 km pour atteindre la cité, qui paraît très pauvre au visiteur, les rues étant boueuses et non asphaltées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Population Statistics [1] et City Population [2]