Cobija

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cobija
Cobija
Place principale et église paroissiale de Cobija.
Administration
Pays Drapeau de la Bolivie Bolivie
Département Flag of Pando.svg Pando
Province Nicolás Suárez
Indicatif téléphonique +591 842
Démographie
Gentilé Cobijeño, Cobijeña
Population 46 267 hab. (2012)
Densité 103 hab./km2
Géographie
Coordonnées 11° 01′ sud, 68° 45′ ouest
Altitude 205 m
Superficie 44 914 ha = 449,14 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bolivie
Voir sur la carte administrative de Bolivie
City locator 14.svg
Cobija
Géolocalisation sur la carte : Bolivie
Voir sur la carte topographique de Bolivie
City locator 14.svg
Cobija

Cobija est une ville de Bolivie et la capitale du département de Pando. Sa population s'élevait à 46 267 habitants en 2012. Cobija est la capitale et l'unique ville du département le moins peuplé de Bolivie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Cobija est située à l'extrême-nord de la Bolivie, à 614 km de La Paz. Il s'agit de la capitale du département de Pando ainsi que du chef-lieu de la province de Nicolás Suárez. Elle est bâtie au bord du río Acre, frontière naturelle avec le Brésil, face à la ville brésilienne de Brasiléia.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondée en 1906 sous le nom de Bay Bay ou Barraca, Cobija reçut son nom actuel en 1908, en commémoration de l'ancien port maritime bolivien de Cobija sur l'océan Pacifique, qui est occupé par le Chili depuis la guerre du Pacifique (1879-1884).

Cobija connaît un boom économique dans les années 1940 grâce à l'introduction de l'industrie du caoutchouc.

Lors des troubles de 2008 en Bolivie, une manifestation de paysans favorables au président Evo Morales est prise dans une embuscade tendue par des hommes armés à proximité de Cobija. Au moins 15 personnes sont tuées et des dizaines blessées[1].

Population[modifier | modifier le code]

La population de Cobija augmente relativement rapidement, la population de la ville est de 46 267 habitants, tel qu'il est comptabilisé par le recensement bolivien de 2012.

Évolution démographique de Cobija
1950 1976 1992 2001 2012 2022
1 726 3 636 10 001 20 820 46 267

Transports[modifier | modifier le code]

Cobija possède un aéroport qui est desservi par plusieurs lignes nationales en provenance ou à destination de la plupart des grandes villes de Bolivie, il s'agit de l'aéroport Capitán Aníbal Arab. La ville est également le carrefour de trois routes nationales boliviennes. La route 13 permet de rejoindre le département du Beni et le reste de la Bolivie, la route 16 se rend dans les petites localités de l'ouest du Pando et la route 18 relie Cobija à la frontière péruvienne à l'ouest. En raison d'un revêtement majoritairement inexistant, ces routes ne sont pas toujours praticables durant la saison des pluies.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Reza Nourmamode, « Des pro-Morales fusillés au Pando », sur Libération.fr,