Renaissances (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Renaissance (homonymie).
Renaissances
Titre québécois Immortel
Titre original Self/less
Réalisation Tarsem Singh
Scénario David Pastor
Àlex Pastor
Acteurs principaux
Sociétés de production Endgame Entertainment
Ram Bergman Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre science-fiction
Durée 116 minutes
Sortie 2015

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Renaissances ou Immortel au Québec (Self/less) est un film américain de science-fiction réalisé par Tarsem Singh, sorti en 2015.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Damian Hale (Ben Kingsley), un vieil architecte milliardaire, va bientôt mourir d'un cancer. Une organisation secrète menée par le professeur Albright lui propose la « mue », le transfert de sa conscience dans le corps d'un jeune homme en bonne santé. Cette organisation lui propose également des services pour sa nouvelle vie et sa nouvelle identité.

L'opération réussit et sous le nom d'Edward (Ryan Reynolds), il passe plusieurs mois à fêter son nouveau corps à La Nouvelle-Orléans. Cependant, un jour où il oublie de prendre son médicament quotidien, Damian est en proie à d'étranges visions qui paraissent bien trop réelles. Il va alors découvrir la terrible vérité et rentrer en contact avec la famille de Mark, l'ancien possesseur de son nouveau corps. C'est la relation qu'il avait avec sa fille Claire, investie dans une ONG, lorsqu'il était encore Damian Hale, et sa relation avec la famille de Mark qui vont lui donner l'occasion de faire un choix.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[3] et AlloDoublage[4] Version québécoise sur Doublage Québec[5]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Le postulat de départ est très proche du film L'Opération diabolique, réalisé par John Frankenheimer, sorti en 1966.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Self/less - Régie du cinéma », sur www.rcq.qc.ca (consulté le 29 octobre 2015)
  2. (en) Release Info sur l’Internet Movie Database
  3. « Fiche du doublage français du film », sur RS Doublage, (consulté le 28 juillet 2015).
  4. « Fiche du doublage français du film » sur AlloDoublage.
  5. « Fiche du doublage québécois du film », consulté le 11 octobre 2016

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]