René Noël

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Noël (homonymie).
René Noël
Fonctions
Parlementaire belge
Sénat
1949 - 1950
1954 - 1974
Sénateur
Biographie
Date de naissance
Date de décès
Parti politique Parti communiste de Belgique
Résidence Mons-Soignies

René Noël, né le 25 mars 1907 à Hornu et décédé le 22 mai 1987 à Mons, est un homme politique belge communiste et militant wallon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d’un carreleur et d’une ménagère, René Noël fut diplômé en 1927, d’un régendat en mathématiques. Enseignant et syndicaliste dès les années 30, il s'engagea durant la guerre 1940-1945 au sein du mouvement de résistance impulsé par le parti communiste : le Front de l'Indépendance. En 1943, responsable au sein de ce mouvement de la presse clandestine pour le Brabant, il fut l'un des principaux réalisateurs du Faux Soir.

Après la guerre, il milita au parti communiste. Il rencontra le plus grand succès de l'idée récurrente de la gauche en Wallonie depuis 1945, soit celle du rassemblement des progressistes[réf. nécessaire]. Il obtint 21,5 % des voix aux élections de la fusion expérimentale des communes à Mons en 1970, puis (les élections ayant été annulées), près de 28 % en novembre 1971.

Et cela après l'appel au rassemblement lancé par le président du PSB et bourgmestre de Mons, Léo Collard le . Collard présenta cependant une liste distincte de l'UDP à Mons, la liste du PSB national qui garda malgré tout un léger avantage sur l'UDP.

René Noël parvint à réunir un certain nombre d'années toutes les familles de la gauche, à la fois les communistes, les chrétiens et les socialistes, s'ouvrant même, au-delà de l'expérience locale de Cuesmes puis de Mons, à des éléments de partis autonomistes wallons avec la création de l'UDPW. Il participa au Congrès national wallon de Liège en 1945.

Il fut plusieurs fois élu comme échevin, bourgmestre et sénateurs.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Niveau local[modifier | modifier le code]

  • Échevin de la ville de Mons de 1946 à 1952
  • Bourgmestre de Cuesmes de 1965 à 1971.
  • Échevin à Mons de 1971 à 1976.

Niveau national[modifier | modifier le code]

  • Sénateur communiste du Borinage de 1949 à 1950 et de 1954 à 1974.

Anecdote[modifier | modifier le code]

Broom icon.svg
Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », etc., peuvent être inopportunes dans les articles (juillet 2016).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.

Lors de la fermeture du charbonnage l’Héribus, c'est René Noël qui demanda le transfert sur la place de Cuesmes, de la lampe de mineur géante qui se trouvait dans la cour du charbonnage.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]