René Montrieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Montrieux.

René Montrieux
Fonctions
député 1871-1876
Gouvernement IIIème République
Groupe politique Orléaniste
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Angers
Date de décès
Lieu de décès Angers
Résidence Angers

René Montrieux (Angers, 23/12/1806- Angers 27/07/1883), entrepreneur, député et maire d'Angers.

René Montrieux naquit à Angers. Après ses études secondaires, il se destine à devenir médecin et poursuit ses études à l'école de médecine de Paris. Il doit abandonner ses études pour remplacer son père malade, à la tête des ardoisières d'Angers.

En 1851, il crée la "Commission des ardoisières d'Angers" qu'il préside.

Il modernise l'entreprise familiale et adapte celle-ci aux nouvelles conditions d'extraction de l'ardoise, notamment en sous-sol par le creusement de galeries au détriment de l'extraction à ciel ouvert.

Il est également conseiller municipal en 1843 et adjoint au maire Augustin Giraud en 1846.

En 1859, il est élu maire d'Angers et le restera jusqu'en 1870. Chevalier de la Légion d'Honneur, décret du 14 août 1860.

Durant son long mandat, il entreprendra d'importants travaux de rénovation au centre-ville d'Angers, notamment le quartier du Ralliement qui est restructuré, le théâtre reconstruit et l'ouverture de nouvelles avenues.

À travers la Commission des ardoisières d'Angers, il finance la construction d'écoles, notamment sur la commune de Trélazé dans laquelle se situent d'importants gisements d'ardoises[1].

En 1871, il devient député orléaniste et siègera à l'Assemblée nationale jusqu'en 1876.

Il meurt à Angers le 27 juillet 1883.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]