René-Jacques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
René-Jacques
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 95 ans)
TorcyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de

René-Jacques, de son vrai nom René Giton est un photographe français, né le à Phnom Penh au Cambodge, et mort le à Torcy.

Biographie[modifier | modifier le code]

René Giton naît en à Phnom Penh. Son père est administrateur colonial. Il fait ses études en France, à Royan, puis au lycée Buffon à Paris[1]. Il se passionne pour la photographie, et obtient en 1927, un premier prix dans un concours de photographie amateur à Royan[1].

Après son service militaire il entreprend les études de droit mais choisit de changer d’orientation afin de se consacrer à sa passion. Il adopte son nom d’artiste : René-Jacques[2]. En 1938-1939, il devient le photographe de plateau du réalisateur Georg Wilhelm Pabst[1].

Membre du groupe « Rectangle » en 1941, il est l'un des fondateurs du Groupe des XV en 1946, collectif de photographes qui comptera Robert Doisneau, Willy Ronis, Pierre Jahan, dans les années 1950.

En 1991, il fait don à l’État de son œuvre. Conservée à la Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (MAP), la donation René-Jacques regroupe ses négatifs, un ensemble de plus de 20 000 tirages, ainsi que des archives formées de ses publications, de sa correspondance professionnelle et des planches de tirages de lecture qui servaient à la diffusion de ses images[2].

René-Jacques meurt le à Torcy à l’âge de 95 ans[1].

Expositions[modifier | modifier le code]

Collections[modifier | modifier le code]

Des photos de René-Jacques sont conservées à :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe Lefrançois, Paris à travers les siècles, photographies de René Jacques, Calmann-Lévy, 1948-1966, 11 vol.
  • René-Jacques, un illustrateur photographie, Paris. Exposition et catalogue par Marie de Thézy et Liza Daum. Bibliothèque historique de la Ville de Paris, -, Paris : Agence Culturelle de la Ville de Paris, 1989. In-4°
  • René Jacques, Pierre Borhan, Patrick Roegiers et Claude Vittiglio, La Manufacture, Paris, 1991.
  • René-Jacques, Jean-Claude Gautrand, Belfond, collection « Les grands photographes », 1992.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « René-Jacques (1908-2003) », sur universalis.fr (consulté le )
  2. a et b « René-Jacques. L’élégance des formes», Musée du Jeu de Paume Hors les murs, consulté le 12 juin 2020.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Portfolio[modifier | modifier le code]